/news/politics

Interventions musclées du SPVQ: une autre enquête en déontologie policière

Une autre enquête en déontologie policière a été ouverte sur un second incident impliquant des policiers du Service de police de la Ville de Québec, a annoncé la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault mercredi.

Celle-ci a indiqué avoir demandé au Commissaire à la déontologie policière de faire la lumière sur cette seconde intervention survenue vendredi. Une vidéo troublante montre des agents frapper un homme au visage et aux côtes, quelques heures avant l’arrestation de Pacifique Niyokwizera à la sortie des bars.

• À lire aussi: [VIDÉO] Une autre intervention musclée du SPVQ dans la même fin de semaine

• À lire aussi: Interventions controversées: cinq policiers de Québec suspendus

• À lire aussi: Interventions musclées à Québec: la suspension des policiers demandée

La victime, Jean-Philippe St-Laurent, a raconté au «Journal de Québec» que l’intervention s’est déroulée dans le restaurant Portofino de Sainte-Foy lorsque les policiers ont voulu interpeller un homme qui n’avait pas le droit de se trouver là. M. St-Laurent a reconnu s’être «interposé» et «obstiné un peu», avant son arrestation violente.

«Les images qui ont circulé hier sont préoccupantes et cet événement doit également être examiné de manière indépendante», juge la ministre Guilbault.

Une nouvelle vidéo de l'incident a d'ailleurs fait surface sur les réseaux sociaux. On voit l'intervention des policiers d'un angle plus large alors que Jean-Philippe Saint-Laurent est projeté eau sol et rué de coups. 

Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Bruno Marchand, maire de Québec, sur QUB radio:

Les arrestations de Jean-Philippe St-Laurent et de Pacifique Niyokwizera ont toutes deux été réalisées par l’escouade GRIPP, qui a pour mandat de patrouiller dans les bars et de surveiller les activités des gangs de rue.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.