/news/currentevents

Une troisième vidéo sous la loupe du SPVQ

La direction du SPVQ analysera une troisième vidéo qui circulait abondamment sur les réseaux sociaux depuis les derniers jours lors des enquêtes sur des interventions violentes. Le policier qu’on y voit fait partie des agents déjà suspendus confirme le service de police.

• À lire aussi: Interventions musclées du SPVQ: une autre enquête en déontologie policière

• À lire aussi: Marchand troublé par le cumul d'incidents violents impliquant la police

• À lire aussi: Interventions policières: «si on demande des enquêtes toutes les fois, on va manquer d’enquêteurs»

L’intervention, qui n’est pas datée, mais qui semble se dérouler il y a quelques semaines vu l’environnement et les vêtements des gens impliqués, montre un agent menacer un homme avec son poivre de cayenne

«Veux-tu que je te gaze mon osti?», insiste le policier à l’endroit de l’individu, quelques secondes avant de le pousser violemment contre une autopatrouille du SPVQ.

La courte vidéo n’offre aucun contexte de l’intervention, mais a été largement partagée sur les réseaux sociaux à la suite de la publication des images de deux autres interventions controversées.

Le service des communications du SPVQ a confirmé en après-midi mercredi être «au courant du contenu de la vidéo».

«Cette nouvelle vidéo fait partie de l’enquête», indique Sandra Dion, porte-parole.

Entrevue avec Geneviève Guilbault, Vice-Première Ministre et ministre de la sécurité publique

Même policier  

Cette vidéo ne montre qu’un seul agent être impliqué directement dans l’altercation. Ce dernier est déjà sous le coup d’une suspension confirme la direction du service de police.

«Ce que je peux vous confirmer, c’est que ce policier fait partie des cinq qui ont été suspendus», affirme Sandra Dion.

D’après les informations du Journal, l’agent en question serait impliqué dans les trois affaires qui ont été médiatisées depuis ce weekend.

Les cinq suspensions avec solde découlent de la toute première vidéo, soit celle de l’arrestation d’un jeune homme noir survenue dans la nuit de vendredi à samedi, dans le secteur des bars de la Grande Allée.

La deuxième intervention problématique est survenue le même soir, au restaurant Portofino de Sainte-Foy.

Deux enquêtes internes sont d’ailleurs ouvertes pour faire la lumière sur ces événements. La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a aussi précisé mercredi avoir demandé au Comissaire à la déontologie policière de faire le point sur les deux interventions.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.