/finance/homepage

Hausse du salaire minimum: une PME sur dix envisagerait fermer

Bloc argent dollar canadien

COSPV - Fotolia

Une petite ou moyenne entreprise (PME) québécoise sur dix songerait à fermer ses portes, si jamais le salaire minimum augmentait à 18 $ de l’heure ou plus. 

C’est ce que révèle un rapport de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), dévoilé jeudi, qui permet de constater que neuf PME sur dix seraient affectées par une hausse de cet ordre.

«L’approche parfois dogmatique et simpliste de cet enjeu complexe doit laisser place à une véritable réflexion pragmatique qui tient compte du caractère multiple des répercussions d’une hausse considérable et soudaine du salaire minimum», a indiqué par communiqué Francis Bérubé, analyste principal des politiques à la FCEI.

Les principales conclusions présentées dans ce rapport proviennent du sondage «Votre voix», mené en ligne auprès de 424 membres de la FCEI du Québec, entre le 9 et le 24 septembre 2021.

Parmi les autres observations de ce rapport, la FCEI a constaté qu’une PME sur trois devrait augmenter le prix de ses produits et services, et une sur dix devrait réduire son nombre d’employés. Près d’un propriétaire de PME sur cinq affirme qu’il devrait compenser en travaillant plus d’heures si une telle hausse est prévue.

«La question de l’augmentation du salaire minimum doit prendre en compte l’environnement économique actuel et ses divers impacts, surtout sur les PME qui sont le poumon de notre économie. L’équilibre et la prévisibilité doivent être au rendez-vous afin de ne pas engendrer un effet de cumul supplémentaire contribuant à hausser les coûts des entreprises et le coût de la vie de tous les citoyens, y compris les plus vulnérables.», a ajouté François Vincent , vice-président Québec à la FCEI.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.