/news/coronavirus

Le quart des derniers cas ont moins de 10 ans

La vaccination va bon train chez les enfants de 0 à 11 ans, mais seulement 14 % ont reçu leur première dose jusqu’à maintenant.

Photo d’archives

La vaccination va bon train chez les enfants de 0 à 11 ans, mais seulement 14 % ont reçu leur première dose jusqu’à maintenant.

Le nombre de cas de COVID-19 a augmenté de façon importante depuis un mois et la majorité des personnes touchées n’étaient pas vaccinées, notamment les enfants de moins de 12 ans.

Le ministère de la Santé a annoncé hier que 1196 personnes ont été déclarées positives dans les derniers jours, un chiffre inédit depuis le printemps dernier. De ce nombre, 693 n’avaient pas été vaccinées et 27 d’entre elles n’avaient reçu qu’une dose.

Une tendance qu’on voit depuis déjà plusieurs semaines, selon les données compilées par notre Bureau d’enquête et présentées ci-contre.

Cela s’explique en partie par la transmission importante chez les tout-petits, dont la très grande majorité n’a pas reçu de doses de vaccin. Au cours du dernier mois, plus du quart des nouveaux cas de COVID-19 étaient chez les enfants de 0 à 9 ans.

Écoles primaires

Cette hausse se répercute dans les écoles primaires où l’on a constaté un nombre record d’éclosions la semaine dernière, avec 128 éclosions. La campagne de vaccination chez les 5 à 11 ans devrait permettre de limiter la propagation, même si on ignore quelle protection le vaccin offrira contre le nouveau variant Omicron.

En date d’hier, 14 % des enfants admissibles avaient reçu leur première dose.

On compte tout de même encore de nombreux adultes non vaccinés qui exercent une pression sur les hôpitaux. Même s’ils représentent une minorité, ils ont occupé 236 des 425 lits nécessaires pour traiter des patients atteints de COVID-19.

Les risques pour les non-vaccinés par rapport à ceux qui ont reçu deux doses   

3,5 fois plus de risques d’attraper la COVID-19  

15,8 fois plus de risques d’être hospitalisés   





 

Sources : Institut national de santé publique du Québec, Ministère de la Santé et des services sociaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.