/sports/homepage

Les Coyotes seraient à vendre... pour déménager

Les Coyotes de l’Arizona seraient de nouveau à vendre et de potentiels acheteurs pourraient même déménager le club à Houston, au Texas.

C’est ce qu’a avancé le réputé magazine «Forbes», jeudi, citant une source bancaire. Les Coyotes ont toutefois démenti avec véhémence dans une déclaration transmise aux médias.

«C’est faux, totalement faux. Nous ne vendons pas. Nous ne déménageons pas. Les Coyotes sont déterminés à 100 % à jouer en Arizona», a tranché l’organisation.

L’avenir des Coyotes dans la région de Phoenix a souvent été remis en question au cours des dernières années, mais le commissaire Gary Bettman avait tenté de calmer le jeu, au mois d’août dernier, en déclarant qu’il n’était «pas inquiet» à ce sujet.

Après que la ville de Glendale eut annoncé qu’elle mettrait un terme à son partenariat la liant aux Coyotes au terme de la saison actuelle, les Coyotes auraient présenté un plan pour la construction d’un nouvel aréna à Tempe, près de Phoenix.

Aucune annonce en ce sens n’a toutefois été faite, mais les Coyotes devront malgré tout se trouver un amphithéâtre où disputer leurs rencontres à compter de la saison 2022-2023.

Et pourquoi pas Québec?

Évidemment, ces nouvelles informations laissant croire à un possible déménagement à Houston ne sont pas sans faire sursauter plusieurs amateurs de Québec rêvant à un éventuel retour des Nordiques.

Au cours du mois de novembre, le premier ministre du Québec François Legault a lui-même rallumé la flamme en abordant le sujet à différentes reprises, mandatant d’ailleurs le ministre des Finances Eric Girard au dossier des Nordiques. Ce dernier a pour sa part mentionné qu’il avait l’intention de rencontrer la Ligue nationale de hockey pour ramener un club à Québec, dès que les finances de la province seront stabilisées.

Pendant ce temps, à Houston, l’homme d’affaires Tilman Fertitta est celui qui, par le passé, témoignait de son désir d’amener une deuxième équipe au Texas, où évoluent déjà les Stars de Dallas.

Rester en Arizona

Pour l’heure, Alex Meruelo demeure le propriétaire majoritaire des Coyotes après en avoir fait l’acquisition en 2019. Il a réitéré à de nombreuses reprises son intention de garder l’organisation dans la région de Phoenix.

La grande région de Houston est actuellement la cinquième plus grosse région métropolitaine des États-Unis avec plus de 7 100 000 habitants dénombrés lors d’un recensement en 2020. Phoenix est 11e à ce chapitre, avec 4 800 000 personnes. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.