/finance/homepage

Plus de 600 M$ en ententes de paiement chez Hydro-Québec

Depuis le début de l’année, Hydro-Québec a signé des ententes de paiement avec 180 000 clients en difficultés financières.

Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Depuis le début de l’année, Hydro-Québec a signé des ententes de paiement avec 180 000 clients en difficultés financières.

Hydro-Québec chiffre à 62 millions $ les factures impayées en électricité pour les neuf premiers mois de l’année et la valeur des ententes de paiement avec ses clients en difficultés financières s’élèvent à 626 millions $.

Depuis hier, et ce jusqu’au 1er avril, en raison de son moratoire hivernal, la société d’État ne procède plus à aucune coupe de courant chez les familles et les entreprises n’étant plus en mesure de payer leur compte d’électricité. 

Durant la pandémie, cette mesure s’était échelonnée durant 17 mois, de décembre 2019 au printemps 2021. Ce n’est qu’en mai qu’Hydro-Québec a finalement recommencé à sévir auprès des mauvais payeurs.

Depuis, la société d’État a signé des ententes de paiement avec 127 000 clients ; 180 000 si on regarde depuis le début de l’année. Hydro-Québec a aussi coupé l’électricité dans plus de 3600 foyers et 860 entreprises. 

Une question «d’équité» 

« Nos stratégies de recouvrement sont diverses et l’interruption de service est le dernier recours », a répondu au Journal le porte-parole, Cendrix Bouchard, précisant qu’il est important toutefois de tenter de récupérer les sommes dues par « souci d’équité » pour l’ensemble de la clientèle.

Par rapport à 2019, soit avant l’arrivée de la COVID-19 en sol québécois, il s’agit d’une importante diminution du nombre de coupures de courant. 

Écoutez La Rencontre Daoust-Martineau avec Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio : 

Cette année-là, 55 400 clients résidentiels et 6800 clients commerciaux avaient subi une interruption de service entre avril et octobre. La valeur des ententes de paiement s’élevait à 690 millions $ après 10 mois.

Selon des données fournies au Journal, Hydro-Québec chiffre à 62 millions $ les dépenses en mauvaises créances pour les mois de janvier à septembre.

Aussi les rabais 

À ce montant, il faut ajouter les rabais sur les ventes pour les ménages à faible revenu de 9,6 millions $. Les pertes sont donc après trois trimestres de 71,6 millions $, principalement en raison de factures qui n’ont pas été payées. L’an dernier, les pertes pour les mauvaises créances chez Hydro-Québec ont été de 157 millions $ pour l’ensemble de la cuvée, un sommet. 

Avec le montant du rabais pour les ménages à faible revenu, le manque à gagner a atteint 170,6 millions $.

En 2019, Hydro-Québec chiffrait à 97,6 millions $ le montant n’ayant pas été payé par des entreprises ou des clients résidentiels, dont 11,4 millions $ en rabais pour des ménages à faible revenu. 

Pour les trois premiers trimestres de 2021, Hydro-Québec a enregistré un bénéfice de 2,44 milliards $, soit 633 millions $ de plus que pour la même période en 2020.

Quelques chiffres   

  • 62 millions $ en mauvaises créances   
  • 626 millions $ de valeur pour les ententes de paiement avec les clients   
  • 180 000 ententes de paiement   
  • 9,6 millions $ en rabais pour les ménages à faible revenu       

Source : Hydro-Québec

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.