/news/politics

Urgence fermée: Québec annonce d’autres primes pour attirer du personnel en région

Urgence hopital

Photo d'Archives

Aux prises avec une controverse sur la desserte hospitalière en région, le gouvernement Legault annonce de nouvelles primes pour inciter les employés de la santé à s’établir loin des grands centres.

Un montant de 12 000 $ par année sera dorénavant octroyé au personnel en soins infirmiers ou cardiorespiratoires qui s’établira en région éloignée pour deux ans afin d’y travailler à temps complet ou à temps partiel, a annoncé le cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé, jeudi.

Cette somme s’additionne aux autres primes annoncées en septembre dernier par le gouvernement Legault dans l’espoir de renflouer les effectifs du réseau de la santé.

Ces montants forfaitaires, de 12 000 $ pour le personnel effectuant un retour à temps complet ou de 15 000 $ pour ceux déjà à l’emploi du réseau et qui s’engage à travailler à temps complet, sont déjà majorés de 3000 $ pour les employés en région éloignée.

Ainsi, une personne qui fait le choix de s’établir en région éloignée pour venir travailler dans le réseau de la santé pourrait recevoir jusqu’à 30 000 $ pour la première année et 12 000 $ pour la deuxième.

L’annonce de jeudi survient alors qu’un homme de Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue, est décédé, dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir attendu plus de deux heures pour recevoir de l’assistance médicale en raison de la fermeture de l'urgence de l'hôpital de la municipalité la nuit.

«Notre priorité est que, dans l’ensemble du Québec, les mesures annoncées puissent diminuer la pression sur les équipes de travail et rééquilibrer la charge de travail du personnel. Nous savons que les régions éloignées font face à des enjeux de main-d’œuvre, car peu de personnes salariées s’y établissent à long terme», a précisé le ministre Christian Dubé, par voie de communiqué, jeudi.

Les régions éloignées retenues pour l’octroi de ces primes sont l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Nord-du-Québec, le Nunavik, l’Outaouais et les Terres-Cries-de-la-Baie-James.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.