/news/coronavirus

COVID-19: 3e dose recommandée à tous les adultes par le CCNI

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) élargit sa recommandation pour une troisième dose à tous les adultes de 18 ans et plus, mais le conseille «fortement» aux personnes de 50 ans et plus.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Pas encore de décès lié à Omicron signalé, selon l’OMS

Cette nouvelle «tombe à point» avec l’arrivée du temps des Fêtes, selon le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, qui, vendredi, a enjoint les Canadiens à aller chercher leur troisième dose dès que les provinces le permettront. 

Alors qu’au Québec elle ne reste admissible qu’aux 70 ans et plus, à l’exception des personnes immunosupprimées ou habitant dans les CHSLD et les résidences, le ministre de la Santé Christian Dubé a dit qu’une nouvelle directive pourrait entrer en vigueur en début de semaine prochaine. 

«On a hâte de pouvoir commencer», a-t-il dit. 

Le CCNI suggère un délai de six mois entre la deuxième dose et la dose de rappel. 

Écoutez la rencontre des analystes politiques Elsie Lefebvre et Marc-André Leclerc:

Cette nouvelle «tombe à point» avec l’arrivée du temps des Fêtes, selon le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, qui, vendredi, a enjoint les Canadiens à aller chercher leur troisième dose dès que les provinces le permettront.

Alors qu’au Québec elle ne reste admissible qu’aux 70 ans et plus, à l’exception des personnes immunosupprimées ou habitant dans les CHSLD et les résidences, le ministre de la Santé Christian Dubé a dit qu’une nouvelle directive pourrait entrer en vigueur en début de semaine prochaine. «On a hâte de pouvoir commencer», a-t-il dit.

Le CCNI suggère un délai de six mois entre la deuxième dose et la dose de rappel.

Les Fêtes en péril? 

Avec une limite supérieure de dix personnes, le Québec est l’une des provinces les plus restrictives au niveau des rassemblements intérieurs. La limite est fixée à 25 en Ontario.

Le ministre Duclos a dit qu’il «aimerait» bien pouvoir célébrer les Fêtes en compagnie de ses 45 cousins et 24 oncles et tantes, mais que la décision concernant les limites des rassemblements revient ultimement aux provinces.

Par ailleurs, M. Duclos s’est gardé de déconseiller directement les voyageurs étrangers qui prévoient visiter leurs proches au Canada pendant les fêtes, soulignant qu’il s’agit d’une «décision personnelle».

«Les gens qui vont venir au Canada vont devoir s’informer des mesures qui sont en place et des mesures additionnelles qui pourraient changer au cours des prochaines semaines», a-t-il dit.

Les règles en vigueur depuis mercredi leur réservent un test de dépistage à l’arrivée ainsi qu’une période d’isolement de trois jours, au minimum.
1,5 million de pilules

Ottawa a signé deux ententes avec les pharmaceutiques Pfizer et Merck pour un total de 1,5 million de pilules pour traiter les syndromes sévères de la COVID-19.

Ces traitements oraux n’ont toujours pas reçu l’aval de Santé Canada mais le gouvernement dit vouloir être prêt à les déployer dès leur autorisation. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.