/news/law

La prison pour avoir fraudé Montréal

L’ex-consultant informatique a piqué 3,5 millions $

Benoit Bissonnette [sans masque en mortaise], vendredi au palais de justice de Montréal.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Benoit Bissonnette [sans masque en mortaise], vendredi au palais de justice de Montréal.

Un ex-consultant informatique qui avait participé à un complot pour frauder des millions à la Ville de Montréal il y a de cela 15 ans devrait écoper de 30 mois de prison.

« C’est un homme financièrement ruiné, qui est devant les tribunaux depuis 12 ans », a affirmé Me Marc Labelle au sujet de son client Benoit Bissonnette, vendredi au palais de justice de Montréal.

Bissonnette, 59 ans, devrait ainsi prendre le chemin de la prison pour son crime remontant à 2006, et qui s’est étiré sur deux ans.

À l’époque, il était devenu le bras droit du responsable de la Direction des technologies de l’information de la métropole, Gilles Parent. Grâce à leur compagnie Services conseils Forte, créée avec un prête-nom, ils ont pu obtenir des commissions illégales. 

Des firmes qui obtenaient des contrats informatiques à la Ville devaient verser une commission à celle du duo, avait affirmé le procureur de la Couronne Me Mathieu Longpré, à l’ouverture du procès. 

Les deux hommes avaient ainsi réussi à accaparer 3,5 millions $ de fonds publics, qui ont transigé vers Hong Kong.

Bissonnette, dont le troisième procès a commencé à l’automne, a toutefois coupé court aux procédures en plaidant coupable de complot pour fraude. 

À la suggestion des parties, il devrait écoper de 30 mois de pénitencier, soit moins que Parent qui, lui, avait dû purger six ans.

« Ça peut paraître clément », a convenu la Couronne, qui a toutefois rappelé qu’il s’agissait d’un troisième procès et que Bissonnette avait été condamné au civil à rembourser environ 2,4 millions $.

La sentence sera prononcée le mois prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.