/news/coronavirus

Le Mexique annonce un premier cas d'Omicron

Un premier cas du variant Omicron du coronavirus a été annoncé vendredi au Mexique par le gouvernement qui estime que la fermeture des frontières ne sert à rien face à la nouvelle souche.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Pas encore de décès lié à Omicron signalé, selon l’OMS

• À lire aussi: COVID-19: pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud

«Le premier cas positif du variant Omicron est une personne de 51 ans en provenance d'Afrique du Sud (...), son pronostic est favorable», a déclaré sur Twitter le sous-secrétaire d'État à la prévention et à la promotion de la Santé, Hugo Lopez-Gatell Ramirez.

«Fermer les frontières et bloquer les personnes et les biens ne sont pas des mesures utiles pour contenir les variants», a répété sur Twitter M. Lopez-Gatell Ramirez, médecin épidémiologiste de formation qui avait déjà pris cette position dimanche.

«L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que la vaccination reste fondamentale pour réduire les risques d'hospitalisation et de décès. Nous lançons un appel au calme et à la poursuite des mesures (de prévention) pour éviter les contaminations», a-t-il conclu.

Le Mexique (128 millions d'habitants) est le quatrième grand pays des deux Amériques touchés par le variant après le Canada, les États-Unis et le Brésil.

Avec 294 715 décès liés à la COVID pour près de 3,9 millions de cas, le pays est le quatrième le plus touché au monde en valeur absolue, bien moins en nombre de décès par million d'habitants.

La situation sanitaire s'est stabilisée depuis un mois et la vie sociale a repris un cours normal, sans restriction à part le port du masque, avec plusieurs rassemblements massifs comme cette semaine le discours du président Andres Manuel Lopez Obrador.

Devant plusieurs dizaines de milliers de personnes à Mexico, le président s'est félicité du «contrôle de la pandémie» dans son pays qui devrait prochainement disposer de son propre vaccin, Patria, à contre-courant du vent de panique qui souffle dans le monde face au variant Omicron.

«Aujourd'hui, 86% des Mexicains de plus de 18 ans sont protégés, presque tous avec deux doses. Nous avons déjà commencé à vacciner les jeunes de 15 à 18 ans et nous allons appliquer des doses de rappel en commençant par les personnes âgées», a déclaré le président mexicain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.