/news/politics

Québec se dote d’une direction de la laïcité de l’État

Le ministre, Simon Jolin-Barrette

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le ministre, Simon Jolin-Barrette

Le gouvernement Legault a mis sur pied une nouvelle direction chargée de veiller à l’application de la loi 21 sur laïcité de l’État, une nouvelle instance qui aura aussi pour mission de développer l’expertise gouvernementale en la matière. 

«À ce jour, aucune instance, au sein de l’État québécois, n’était exclusivement affectée à la laïcité», explique le cabinet du ministre responsable de la Laïcité, Simon Jolin-Barrette. 

Cette nouvelle direction regroupera pour l'instant quatre personnes, soit un directeur, deux professionnels et un technicien. « C'est un premier pas », a-t-on expliqué à notre Bureau parlementaire. 

Un nouveau programme d'aide, baptisé « Programme d'appui à la laïcité » voit aussi le jour. Adressé aux organismes comme aux chercheurs, ce programme doté d'un budget annuel de 100 000$ aura pour but de permettre une meilleure diffusion et une meilleure vulgarisation des connaissances sur la laïcité auprès du grand public et de la communauté scientifique. Un nouveau programme d’aide, baptisé «Programme d’appui à la laïcité» voit aussi le jour. Adressé aux organismes comme aux chercheurs, ce programme aura pour but de permettre une meilleure diffusion et une meilleure vulgarisation des connaissances sur la laïcité auprès du grand public et de la communauté scientifique. 

«Avec l’adoption de la Loi sur la laïcité de l’État, la nation québécoise s’est dotée d’un mode d’organisation des rapports entre l’État et les religions qui reflète son parcours historique, ses valeurs sociales distinctes et ses aspirations collectives», a déclaré le ministre Jolin-Barrette, dans un communiqué. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.