/finance/homepage

Faire le plein d’essence: «Attendez, ce n’est pas le moment»

Dans les derniers jours, le prix de l’essence a descendu un peu, mais reste encore trop élevé selon l’indicateur de CAA-Québec.

• À lire aussi: Les prix à la pompe ont bel et bien chuté

• À lire aussi: Chute spectaculaire des prix de l’essence dimanche?

«Malheureusement quand on voit des indicateurs grimpés, les stations-service vont être très prompt à augmenter les prix et cette fois-ci, la baisse c’était un sou par ci et un sou par-là, ça baisser très graduellement», explique Nicolas Ryan, directeur affaires publiques pour CAA-Québec.

Selon cet indicateur, le prix payé à la pompe dans l’ensemble de la province est trop élevé. 

«Dans l’ensemble des régions administratives du Québec, on demande aux gens si vous avez la chance d’y aller une autre journée faire le plein d’essence, attendez, ce n’est pas le moment», mentionne M. Ryan

Selon cet expert, les stations-service peuvent influencer le prix à la pompe en coupant dans leur marge de profit, mais ce n’est pas le seul facteur.

«Chaque station-service est en droit de mettre le prix qu’il souhaite, c’est un marché libre (...) Mais le Québec et le Canada n’ont pas un grand pouvoir décisionnel sur le marché», ajoute cet expert.

La semaine dernière, pour une rare fois, plusieurs spécialistes annonçaient une baisse du prix de l’essence. 

«On a vu vendredi dernier la plupart des indicateurs pétroliers à la baisse, de 12, 15, 20%, donc on pouvait s’attendre à une baisse du prix de l’essence à la pompe», rapporte le directeur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.