/news/society

Route 132 endommagée par une tempête: «Protégez notre premier lien, s’il vous plaît», lance le préfet

Route 132 endommagée par une tempête en Haute-Gaspésie

Capture d'écran

Route 132 endommagée par une tempête en Haute-Gaspésie

Avant de construire un troisième lien à Québec, il faudrait songer à protéger le seul lien majeur ceinturant la Gaspésie, juge le préfet de la Haute-Gaspésie au lendemain d’une nouvelle tempête qui a endommagé la route 132 entre La Martre et Marsoui.

«On entend parler d’un projet de troisième lien au montant estimé à 10 milliards $. Il faudrait protéger le premier lien en Gaspésie avant de réfléchir à faire un troisième lien ailleurs où ça ne fait pas l’unanimité», a lancé sans détour le préfet Guy Bernatchez, samedi.

Vendredi, un mur de protection de plusieurs mètres est parti à la mer par la force des vagues qui a endommagé la chaussée sur quelques mètres jusqu’à la ligne blanche du tronçon Ouest. Le mur a été bombardé par une marée de forte amplitude de 10,2 pieds poussée par des rafales soufflant entre 60 et 80 kilomètres à l’heure, selon deux stations météo d’Environnement Canada situées à proximité.

«Des travaux temporaires de stabilisation sont effectués par le ministère sur la route 132 à Marsoui. La circulation s’effectuera en alternance ce week-end», a commenté par courriel une porte-parole du ministère des Transports, Émilie Lord. Les prochaines étapes pour remettre la route dans son état normal vont être données en début de semaine.

C’est pourtant à ce moment-là que Dame nature a décidé d’envoyer une autre tempête sur les secteurs de Sainte-Anne-des-Monts et Grande-Vallée.

Selon Environnement Canada, un imposant système dépressionnaire en provenance du Colorado va faire son entrée sur l'ouest du Québec dimanche soir et atteindra l'est de la province lundi matin.

Des précipitations sous forme de neige, de pluie et de pluie verglaçante sont ainsi attendues, et ce jusqu'à mardi. Des vents forts et de la poudrerie pourraient également accompagner cette tempête.

«Les types et les quantités de précipitations prévus se préciseront à l'approche de l'évènement et des avertissements seront émis au besoin», a indiqué l’organisme fédéral.

Pas une première  

Ce n’est pas la première fois que la route 132 en Haute-Gaspésie est victime des caprices de Dame nature. Il y a cinq ans, le 16 décembre 2016, plusieurs tronçons de la route avaient été endommagés dans le même secteur, ce qui avait provoqué sa fermeture sur 60 kilomètres entre Sainte-Anne-des-Monts et Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Une autre tempête à la fin décembre 2010 avait aussi emporté des morceaux de la route, toujours sur ce même tronçon routier. Le secteur avait été fermé durant quelques jours et la circulation s’était faite par la suite en alternance durant plusieurs mois, le temps de compléter les travaux. Québec avait dû investir 25 millions $ sur deux ans pour réparer la route entre Les Capucins et Gros-Morne.

«Il y a déjà eu des annonces dans le passé. Il y a des études qui se font dans les municipalités. Les différentes instances étudient la question et on veut éviter l’enrochement traditionnel. Le MTQ travaille sur ça. Il va falloir continuer à trouver des solutions pérennes pour l’avenir. La Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, on est tous touchés par les changements climatiques», a souligné M. Bernatchez.

«Je regardais vendredi les commentaires des gens sur Facebook et les résidents de la Haute-Gaspésie n’étaient pas en panique. Les gens sont habitués à voir ça», a cependant tempéré le préfet.

En juin 2019, Ottawa et Québec ont annoncé 26,4 millions $ pour réaliser des projets dans le cadre du Programme d’intervention pour la protection de la route 132 afin de construire et réparer les ouvrages de protection, stabiliser les berges et relocaliser des segments. Les études se poursuivent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.