/news/world

Un vendeur d’armes de 13 ans tue sa sœur par accident

Un jeune de l’État de la Géorgie aux États-Unis est accusé d’avoir tué sa sœur à l’aide d’un pistolet «fantôme».

La victime, âgée de 14 ans, se trouvait devant son domicile. Elle serait une victime collatérale d’une vente d’arme à feu qui a tourné au drame. 

En effet, le jeune de 13 ans vendait ce qu’on appelle des «armes fantômes». Il s’agit de pistolets qui n’ont pas de numéros de série et qui sont construits à partir de pièces détachées. Elles ne sont donc pas enregistrées et il n’est souvent pas nécessaire de faire une vérification d’antécédents ou de présenter une carte d’identité pour s’en procurer puisque ce sont des armes clandestines. 

Ainsi, l’incident se serait produit alors que le jeune de 13 ans, qu’on ne peut identifier puisqu’il est mineur, s’apprêtait à vendre une de ces armes à un adulte de 19 ans. 

Toutefois, au lieu de payer l’arme, l’acheteur se serait sauvé avec celle-ci. 

Le jeune de 13 ans a donc tiré en direction de fuyard, mais il a atteint sa sœur. 

Elle est décédée alors que sa famille la transportait vers l’hôpital. 

Son frère a été arrêté et a été accusé de meurtre. Il a avoué son crime.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.