/news/society

Grève dans les CPE : des parents épuisés, mais compréhensifs

La grève générale illimitée dans les centres de la petite enfance pèse lourd dans le quotidien de nombreux parents. Encore cette semaine, des milliers de familles devront se débrouiller pour pallier les portes closes de leur CPE.

• À lire aussi: Front commun des syndicats en CPE: «il faut conserver la richesse du Québec»

• À lire aussi: CPE: les éducatrices affiliées à la CSQ en grève jeudi prochain

• À lire aussi: Grève en CPE: Les syndicats négocient à l’envers, dit LeBel

Si certains peuvent se tourner vers les grands-parents ou des proches, d’autres sont contraints de s’absenter du boulot ou de travailler de la maison.

«C'est beaucoup, beaucoup d'énergie. On est fatigués le soir, ce sont de grosses journées à conjuguer les deux», a confié une mère de famille à TVA Nouvelles.

Malgré la désorganisation causée par la grève, de nombreux parents continuent de soutenir les revendications des éducatrices. 

 Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio : 

«On comprend vraiment les enjeux et on les supporte à 100%, en fait. Donc, c'est nécessaire. C'est comme le futur de la société. Donc, il faut vraiment régler ce problème-là», clame une maman.

Malgré cet appui, plusieurs espèrent que le conflit de travail se règlera rapidement et que cette situation épuisante ne s’étirera pas sur plusieurs semaines.

Pour voir le reportage complet, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.