/news/politics

Québec investit 52 M$ dans la prévention de la criminalité

Dans la foulée des violences par arme à feu que subit la région de Montréal, le gouvernement du Québec annonce l’investissement de 52 M$ supplémentaires pour lutter contre les armes à feu dans la province.

Cet argent sera aussi investi dans des programmes de prévention de la criminalité. 

Au total, six programmes différents bénéficieront de cet investissement. Certains sont nouveaux, comme le Programme de financement de la mission des organismes communautaires de travail de rue (OCTR) en prévention de la criminalité, qui recevra 20,2 M$ sur 4 ans.

Un programme de prévention de la délinquance par le sport, les arts et la culture obtiendra aussi 11 M$ sur 5 ans. 

Le reste de l’argent sera divisé en programmes de prévention de la criminalité, en sécurité urbaine et dans le financement d’une équipe d’intégration sociale et de liaison de la région métropolitaine. 

La région métropolitaine recevra une bonne proportion de ce financement avec plus de 27 M$ qui y seront spécifiquement dirigés.

De plus, ce montant prévoit l’embauche d’un conseiller en développement communautaire autochtone à la Ville de Montréal.

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en a fait l’annonce en compagnie de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, du chef de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron, du ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, et de la ministre responsable de la Métropole, Chantale Rouleau. 

La ministre avait d’ailleurs annoncé le 24 septembre dernier le lancement de l’escouade CENTAURE, une unité répressive pour faire la lutte aux armes à feu. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.