/news/politics

Criminalité: «l’argent ne manque pas avec notre gouvernement» selon Geneviève Guilbault

Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Après avoir annoncé la mise en place de l’escouade Centaure pour s’attaquer aux trafiquants d’armes plus tôt, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a annoncé un plan de 52 millions $, dimanche, pour s’attaquer à la vague d’incidents qui frappe Montréal.

• À lire aussi: Racisme et profilage racial: près de 1 million $ pour la formation des policiers

• À lire aussi: Québec investit 52 M$ dans la prévention de la criminalité

Mme Guilbault a estimé que le temps était venu d’augmenter les efforts en prévention de la criminalité.

«Il n’y a pas de miracle à faire en ce moment, mais il faut commencer quelque part», a-t-elle résumé au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio.

«La volonté, l’argent ne manque pas avec notre gouvernement. On est vraiment axés sur la lutte, pour toutes les personnes vulnérables d’ailleurs», a-t-elle insisté.

L’argent servira notamment à offrir davantage d’activités sportives aux jeunes à risque de rejoindre des gangs de rue. Des organismes de prévention de la criminalité recevront également un financement stable pour les quatre prochaines années. La mesure était réclamée depuis longtemps pour mettre fin à un financement ponctuel par projet.

«Ce monde-là n’a pas de direction des ressources humaines ou beaucoup de ressources pour se consacrer sur la paperasse. Ils ont besoin d’être dans les rues, d’être avec nos jeunes, dans les salles communautaires, dans les écoles. C’est là qu’on veut qu’ils soient », a plaidé la ministre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.