/news/coronavirus

Des tests de dépistage PCR dans les pharmacies du Québec

Vous vous apprêtez à partir à l’étranger pour des vacances ou le travail ? Et comme c’est toujours le cas, les choses se bousculent alors même qu’il vous faut planifier un test de dépistage de la COVID-19 ? Sachez qu’un «ami» a pensé à vous. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: 1189 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: Quelles règles pour les rassemblements du temps des Fêtes?

Les pharmacies Jean Coutu et Brunet, deux enseignes du groupe Metro, viennent de conclure une entente de partenariat avec Biron Groupe Santé afin d’offrir sur place un nouveau service de tests de dépistage par PCR aux voyageurs en partance du Québec.

À l’essai depuis peu, ce nouveau service doit être déployé dans 10 pharmacies d’abord, pour se voir étendu ensuite dans les pharmacies Jean Coutu et Brunet des quatre coins de la province. 

Le test de dépistage PCR (par prélèvement nasal antérieur), aussi appelé test moléculaire, est l’un des tests les plus acceptés dans le monde. Une fois prélevé en pharmacie, l’échantillon sera analysé dans les différents laboratoires de Biron, qui promet la transmission du résultat dans les 48 heures suivantes.

Même prix qu’au labo  

Le Groupe Biron n’est pas peu fier de ce partenariat qui aura pour effet de faciliter l’accès au dépistage aux Québécois. « Des initiatives de la sorte sont primordiales afin de permettre à la collectivité de reprendre le cours de sa vie normale et de cohabiter en toute sécurité avec le virus qui fait maintenant partie de notre réalité, qu’on le veuille ou non », affirme Patrick Lauzon, vice-président marketing et innovation de Biron.

Les tests PCR, ainsi offerts en pharmacie, se détaillent au même prix que dans l’ensemble des points de services de Biron Groupe Santé, incluant celui de l’Aéroport Montréal-Trudeau. On parle de 149 $, auxquels des pharmaciens pourraient choisir d’ajouter des frais de service.

Pour l’heure, les pharmacies Jean-Coutu et Brunet du groupe au Nouveau-Brunswick et en Ontario ne font pas partie de l’initiative. « C’est la première étape du déploiement des services de dépistage dans nos réseaux. Elle vient consolider notre offre santé voyage déjà existante », affirme Nathalie Plante, vice-présidente, pharmacie et soins de santé de Jean-Coutu et Brunet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.