/news/currentevents

Accident en Montérégie: impact fatal pour une mère en route vers la garderie

Le beau-père d’une mère de 23 ans tuée dans une violente collision qui a aussi blessé gravement ses deux enfants en Montérégie lundi implore les conducteurs d’être prudents sur les routes glissantes.

• À lire aussi: Accident en Montérégie: une femme meurt et ses deux enfants gravement blessés

« Il faut dire au monde d’être prudent, de prendre son temps. La vie est si fragile », a sangloté lundi Alain Girardot, 48 ans.

Une dizaine d’heures plus tôt, vers 7 h 30, la petite voiture Mazda noire conduite par sa belle-fille Érika McComber-Rozon, 23 ans, a dévié de sa trajectoire sur la route 116, à Sainte-Christine, entre Durham-Sud et Acton Vale.

La collision entre un camion et la voiture dans laquelle se trouvaient Erika McComber-Rozon et ses enfants Derek et Haylee Grondin n’a laissé aucune chance à la jeune mère de famille, lundi matin, sur la route 116, à Sainte-Christine.

Photo AGENCE QMI, ADAM BOLESTRIDGE

La collision entre un camion et la voiture dans laquelle se trouvaient Erika McComber-Rozon et ses enfants Derek et Haylee Grondin n’a laissé aucune chance à la jeune mère de famille, lundi matin, sur la route 116, à Sainte-Christine.

« Elle s’en allait porter les petits à la garderie avant d’aller travailler au Tim Hortons d’Acton », a-t-il raconté.

C’est près de la route du Village qu’elle est entrée en collision frontale avec un camion cube de la compagnie Cogeco qui roulait en sens inverse. La vitesse maximale permise y est de 90 km/h.

« Je suis allé sur place. J’ai l’impression que la slush du milieu l’a attirée par là », a avancé M. Girardot, qui a qualifié la jeune femme de « très prudente au volant, surtout avec les enfants ».

Le choc fut violent. Les pinces de désincarcération ont d’ailleurs été nécessaires pour sortir les occupants de la carcasse.

Photo AGENCE QMI, ADAM BOLESTRIDGE

« Une étoile »

Malheureusement, la jeune mère de famille n’a pas survécu à ses blessures. 

« C’était une très bonne maman. Une étoile. Son sourire donnait envie d’être de bonne humeur. On ne l’oubliera jamais », a soufflé son beau-père, peinant à contenir ses larmes.

Les deux enfants de la conductrice Derek et Haylee Grondin, un garçon de 2 ans et sa sœur de 4 ans, se trouvaient toujours dans un état critique lundi soir.

Erika McComber-Rozon et ses enfants Derek et Haylee Grondin.

Photo tirée d’Instagram

Erika McComber-Rozon et ses enfants Derek et Haylee Grondin.

Pour sa part, le chauffeur du camion s’en est tiré avec des blessures mineures.

Les conditions routières exécrables de lundi ont fort possiblement coûté la vie à Érika McComber-Rozon, croit aussi le chef des pompiers de Sainte-Christine.

« C’est sûr que ce sont les conditions de la route [la cause]. On a eu un épisode de verglas rapide et la chaussée était glissante », a soutenu Jacques Leclair.

Ce dernier a d’ailleurs énuméré quelques accidents et sorties de route survenus lundi sur son territoire, dont un à peine quelques minutes plus tard, sur la route 222. 

Un camion s’est renversé sur le côté dans un petit fossé en bordure de chemin. Le chauffeur s’en serait toutefois tiré avec des blessures mineures.

Photo AGENCE QMI, ADAM BOLESTRIDGE

Encore prématuré

Malgré les chaussées glissantes à la grandeur de la province lundi, la Sûreté du Québec (SQ) a voulu demeurer prudente avant de se prononcer sur l’origine du drame.

« Pour l’instant, la SQ n’avance pas d’hypothèse concernant la cause », a affirmé lundi l’agent Stéphane Tremblay.

Des reconstitutionnistes ont passé une partie de la journée sur les lieux à des fins d’enquête.

– Avec Frédérique Giguère, Laurent Lavoie et Maxime Deland, Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.