/news/coronavirus

Comment annoncer à un proche non vacciné qu’il ne peut pas venir fêter Noël?

Celebration Toast over Festive Dinner Table

Seventyfour - stock.adobe.com

Peut-on demander une preuve vaccinale ou utiliser un test de dépistage avant de laisser entrer des invités chez soi pour les rassemblements des Fêtes? Absolument, croit une spécialiste de l’étiquette.

• À lire aussi: 20 personnes vaccinées permises pour vos partys

«On est chez soi et chez soi, on est roi. Même avant la pandémie, comme hôte, comme hôtesse, on a une responsabilité : la santé et la sécurité», estime Julie Blais-Comeau, conférencière, auteure et spécialiste de l’étiquette. 

«Pendant la pandémie, on veut que grand-papa, grand-maman, la tante, l’oncle, les enfants, quand ils vont retourner chez eux, dans les jours après, qu’ils continuent d’être en santé», a-t-elle poursuivi en entrevue à QUB Radio, mardi. 

Il faut prioriser les invitations par téléphone, a ajouté la spécialiste, ce qui permettra de bien faire comprendre les consignes à tous et toutes. Pour éviter les discussions trop corsées, on peut également demander aux convives de placer un dollar dans un bocal chaque fois qu’ils prononceront certains mots-clés comme COVID, Omicron ou vaccination. 

Et pandémie ou non, il y a une règle d’or à ne jamais oublier : pas de double trempage dans la trempette. 

«On ne fait pas ça nulle part et la meilleure façon, c’est évidemment, quand on a une trempette, d’avoir une cuillère et une assiette pour chacun des invités», a plaidé Mme Blais-Comeau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.