/finance/homepage

Forfaits cellulaires: le prix, le critère numéro 1 des Québécois

bloc cellulaire

Photo Fotolia

Pour plus du deux tiers (67 %) des Québécois, le prix demeure le critère le plus important dans le choix d’un forfait cellulaire en cette période où la cherté de la vie en inquiète plus d’un.

C’est ce qu’indique un sondage Léger commandé par le comparateur de forfaits cellulaires TOP-PLANS et rendu public mardi.

• À lire aussi: Les forfaits mobiles canadiens seraient parmi les plus élevés au monde

• À lire aussi: Nouvelles mesures pour faire baisser les factures de téléphonie cellulaire

• À lire aussi: Les tarifs de forfaits de données cellulaires en baisse depuis plus d’un an

«Le problème, c’est que tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas de nouveaux joueurs majeurs couvrant tout le Canada, les entreprises n’auront aucun incitatif à baisser les prix des forfaits», a souligné dans un communiqué Xavier Lucas, président-directeur général de TOP-PLANS.

Loin derrière les prix des forfaits, les répondants au sondage ont identifié comme deuxième critère important dans leur choix les options proposées (messagerie, minutes disponibles, quantité de données, etc.). 

Seulement 10 % des personnes sondées ont choisi ce critère. Le service client et la couverture du réseau ont quant à eux respectivement obtenu 9 % et 8 % de la faveur des répondants.

«Pourtant, les efforts de marketing des fournisseurs se concentrent surtout sur l’offre de la 5G, la performance du réseau et les choix de cellulaires offerts», commente-t-on dans le communiqué annonçant les résultats du sondage réalisé auprès de 1000 personnes du 12 au 14 novembre.

Le coup de sonde démontre qu’en plus de rechercher des forfaits moins chers, les Québécois veulent davantage d’offres en ligne.

«Alors que les habitudes d’achat en ligne ont été bouleversées depuis le début de la crise sanitaire que nous vivons depuis mars 2020, la tendance vers l’achat en ligne s’est accentuée, mentionne le communiqué. Pour les forfaits en téléphonie cellulaire, les données colligées [...] révèlent que ce sont les consommateurs âgés entre 18 à 44 ans qui mènent cette tendance, avec en moyenne plus de 50 % d’intention de renouveler le forfait de téléphonie cellulaire en ligne.»

Cette préférence est encore plus marquée chez les étudiants, dont 60 % privilégient cette forme de renouvellement, ajoute-t-on.

«Afin de fidéliser la plus jeune clientèle, les fournisseurs devraient proposer leurs meilleures offres en ligne puisque c’est là que la jeune clientèle se dirige pour leur achat. Les comparateurs de forfaits sont d’ailleurs des outils pertinents pour comparer les offres qui leur sont le plus appropriées», a suggéré M. Lucas.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.