/news/law

Le deuxième procès de Mukendi aura lieu sans sa présence

Paul Mukendi à Kinshasa

Facebook de Junior Luyindula

Paul Mukendi à Kinshasa

Le juge Jean Asselin a accordé la requête faite lundi par la Couronne, et le procès de Paul Mukendi aura bel et bien lieu sans la présence de l'accusé. 

• À lire aussi: Défaut de paiement: la famille de Mukendi bientôt expulsée de sa maison

• À lire aussi: Toujours en cavale, Paul Mukendi invite ses fidèles à le rencontrer au Congo

• À lire aussi: Paul Mukendi en cavale: «l’apôtre de Québec» déjoue aussi le fisc

Pour pouvoir accorder une telle requête, il faut que le procès soit commencé, que l’accusé soit absent, que la preuve démontre qu’il s’esquive et que l’intérêt de la justice soit supérieur à l’absence de l’accusé.  

«La preuve présentée par le ministère public remplit chacune de ces conditions», a mentionné le magistrat.   

«Tout procès doit se faire en présence de l’accusé. Toutefois, s’il s’esquive, il est réputé avoir renoncé à son droit d’y assister. S’il est trouvé coupable, le tribunal peut lui imposer une peine», a également rappelé le président du tribunal. 

Meurtre sordide d'une femme de 80 ans : un suspect aurait été arrêté :

La deuxième victime de Paul Mukendi — lequel est accusé d’agression sexuelle et de voies de fait — se fera donc entendre aujourd’hui.   

Rappelons que le 20 août 2021, Mukendi devait se livrer aux autorités après que la Cour d’appel a maintenu la peine de détention de huit ans prononcée dans le cadre de son premier procès.  

Cependant, la preuve démontre que deux jours auparavant, Mukendi a fui le pays à partir de Toronto.  

Le 18 septembre 2021, dans une vidéo publiée sur le site Facebook du «Ministère» Paul Mukendi, ce dernier diffuse «sa vérité» en mentionnant ne pas avoir «fui la justice, mais plutôt l’injustice». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.