/regional/quebec/quebec

Un crédit de taxes de 10% pour les commerçants de la Ville Québec

Photo Stevens LeBlanc

Le premier budget du nouveau maire de Québec, Bruno Marchand, comporte un crédit de taxes de 10% accordé aux commerçants fortement éprouvés par la pandémie. Un récent changement législatif permet la mise en place de cette mesure exceptionnelle.

Ce crédit bénéficiera aux propriétaires de restaurants, d’hôtels, de motels, de maisons de touristes et de commerces de vente au détail. Le montant de l’aide sera d’un minimum de 100 $ et d’un maximum de 5000 $ par immeuble.  

La Ville calcule que plus de 1200 propriétaires d’immeubles vont toucher un crédit de taxes moyen de près de 2000$. On estime que 60% des bénéficiaires sont en même temps propriétaires et opérateurs du commerce.  

Le programme d’aide est rendu possible grâce à une nouvelle loi adoptée en mars par l’Assemblée nationale. D’après cette législation, la durée de la permission exceptionnelle faite aux Villes ne peut excéder trois ans.  

Le crédit de taxes sera octroyé au plus tard le 30 juin 2022. Pour la municipalité, le coût de cette mesure est de 2,5 millions$. «Depuis le début de la pandémie, il est évident que certains secteurs névralgiques de l’économie de Québec ont connu des moments très difficiles. On souhaite donner de l’air à nos hôteliers, à nos restaurateurs et à plusieurs de nos commerçants afin d’accélérer le retour à la normale dans un contexte de relance économique». 

À noter que ce crédit de taxes concerne des commerces qui ont pignon sur rue et non pas les centres commerciaux. Lors de la récente campagne électorale, M. Marchand a promis de baisser les taxes commerciales.  

Hausse de taxes à l’inflation

D’autre part, la Ville de Québec a confirmé que la hausse moyenne des taxes résidentielles et non-résidentielles sera de 2,2%, soit un taux «conforme à l’inflation annuelle moyenne au 31 août 2021 pour la RMR de Québec».  

Pour une résidence familiale de 293 000$, la hausse de taxes sera de 60$, estime l’administration Marchand. La variation sera variable selon le secteur de la Ville. Elle sera par exemple de +46$ à Loretteville et de +65$ à Sillery, Sainte-Foy, Beauport ou Charlesbourg.  

Développement durable

La Ville dit par ailleurs axer la plupart de ses nouveaux investissements sur le développement durable et la lutte aux changements climatiques.   

En ce qui concerne le projet de tramway, évalué à l’origine à 3,3 G $, la Ville n’a pas encore tenu compte de l’explosion potentielle des coûts - évaluée à 600 M$ - tant dans les documents budgétaires que dans le plan quinquennal d’investissements. «Les montants prévus pour le tramway font présentement l’objet de discussions avec le gouvernement. Ils seront ajustés une fois les discussions finalisées. De toute façon, ça ne changera pas les investissements prévus pour l’année 2022, qui sont à 284 M$», a indiqué Luc Monty.  

Pour équilibrer son budget, l’administration Marchand a dû puiser 20,4 millions$ dans sa réserve. La dette de la Ville continue de baisser de 10 millions$ et représente désormais 3.2% du PIB de la municipalité, «le plus bas jamais atteint», selon le directeur général Luc Monty. 

20 M$ plus cher pour l’usine de biomtéhanisation

D’autre part, l’usine de biométhanisation coûtera 210 millions$ au lieu des 190 millions$ projetés initialement. M. Monty explique cette hausse par les effets directs de la pandémie et par les «effets d’entrainement sur la chaîne d’approvisionnement», a-t-il fait savoir en rappelant que l’essentiel des produits étaient  

Qualifiant cette hausse de 20 millions$ de «plate», Luc Monty s’est néanmoins félicité de rapporter que l’usine sera bien opérationnelle en novembre 2022. Le DG a mentionné qu’il s’agit du seul projet municipal d’envergure qui connaît une hausse de coûts notable.  

–Avec la collaboration de Jean-Luc Lavallée

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.