/finance/homepage

Une coalition réclame le salaire minimum à 18 $ l’heure

Un nouveau mouvement, coalition Minimum 18 $, souhaite une augmentation majeure du salaire minimum.

Selon la coalition, hausser le salaire minimum à 15 $ l’heure, comme demandé depuis plusieurs années, ne serait pas suffisant pour permettre aux travailleurs de vivre dignement.

Ce regroupement comprend plusieurs centrales syndicales, dont la Fédération des Travailleurs du Québec FTQ, la Confédération des Syndicats nationaux CSN et le Syndicat de la Fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), ainsi que les regroupements contre l’appauvrissement au Québec.

287 000 Québécois travaillent présentement au salaire minimum, qui est de 13,50$ l’heure et environ 58 % de ces employés sont des femmes.

«Quinze dollars de l’heure, c’était en 2016-2017. Là, on est rendu en 2021», a fait savoir Michel Dubé, le délégué de la région du Bas-Saint-Laurent au Collectif pour un Québec sans pauvreté.

Ce dernier estime que «18 $ de l’heure, c’est ce que ça prend pour une personne seule, qui travaille 35 heures par semaines, pour avoir un revenu qui lui permet de vivre dignement».

La représentante régionale du Syndicat de la Fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Céline Bonneau, abonde dans le même sens: «18 $ de l’heure c’est un salaire qui est descend et qui permettrait aux gens de se sortir de la pauvreté».

La coalition Minimum 18 $ ne croit pas que hausser le salaire minimum à 18 $ mettrait en péril des entreprises. «Les études démontrent qu’il n’y a pas de lien, c’est un mythe. Il y a une augmentation du salaire minimum importante dans les dernières années et ce n’est pas ça qui a entrainé de l’inflation», a expliqué Michel Dubé.

Le gouvernement du Québec doit annoncer prochainement la hausse du salaire minimum, qui entrera en vigueur au mois de mai 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.