/news/currentevents

Arsenal inquiétant saisi à Gatineau

Police car

Photo Fotolia

Quelques jours seulement après avoir arrêté un individu qui aurait fabriqué plusieurs armes à feu l’aide d’une imprimante 3D dans sa cuisine, la police de Gatineau a récemment réalisé un autre beau coup de filet. 

• À lire aussi: Saisie de 59 armes à la frontière: deux Québécois arrêtés

Dans la journée du 2 décembre, les forces de l’ordre ont mené trois perquisitions dans un logement de la rue Barry, une unité d’entreposage louée située sur la rue Saint-Louis et une voiture.

Ils y ont trouvé 13 armes, soit un revolver chargé à bloc de calibre .357, deux carabines chargées, un fusil tronçonné de calibre .12, quatre armes à impulsion électrique (Taser gun) et quatre armes à air comprimé.

Les policiers ont également mis la main sur une grande quantité de munitions et une bonbonne de poivre de Cayenne.

Les autorités ont aussi saisi une importante quantité de stupéfiants très variés, dont près de 15 000 comprimés de méthamphétamine, près d’un demi-kilo de cocaïne et diverses quantités de cannabis, de haschich, de crack, de champignons magiques et de Crystal meth, en plus de trouver 130 000 $ en argent comptant.

Cette opération était le fruit d’une enquête amorcée quelques semaines plus tôt grâce à des informations du public.

Les policiers ont arrêté un suspect, Alexandre Lechantre, âgé de 32 ans. Ce dernier a comparu la semaine dernière, au palais de justice de Gatineau, sous une kyrielle d’accusations en matière de stupéfiants et d’armes à feu.

Cette importante opération a eu lieu à peine une semaine après celle ayant mené à l’arrestation de Tobie Laurin-Lépine, 34 ans, dans le secteur de Gatineau.

L’ancien fonctionnaire fédéral aurait transformé sa cuisine en atelier de production d’armes à l’aide de ses imprimantes 3D.

Plusieurs armes à feu ont d’ailleurs été saisies chez lui, sur la rue Hétu.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.