/news/coronavirus

Comment passer un Noël sécuritaire malgré la COVID-19?

À l’aube des réceptions du temps des Fêtes, plusieurs interrogations persistent relativement à la façon de procéder pour festoyer en toute sécurité dans nos maisons.

Pour vous aider, la pharmacienne Diane Lamarre vous offre quelques conseils pour réduire au maximum les risques de transmission du virus.

Préparatifs    

D’abord, avant la réception, l’hôte de la soirée pourrait faire parvenir une invitation par courriel dans lequel seraient écrites les consignes à suivre.

«Ça va permettre aux gens de savoir un peu à quoi s’attendre et de continuer à ne pas baisser la garde complètement malgré cette occasion de réjouissance», explique Mme Lamarre.

Avant l’arrivée des invités, Diane Lamarre recommande de préparer des marqueurs pour les verres et d’éviter de faire des plats communs où tous les invités pourront se servir à tour de rôle.

«Idéalement, ça devrait être des portions déjà prévues. On fait une petite soucoupe et on met ce qu’on veut offrir aux gens et les gens ont chacun leur assiette avec le moins de partage possible», indique-t-elle.

Lorsque viendra le temps de passer à table, la pharmacienne encourage les hôtes à continuer à appliquer cette mesure en ayant versé le vin et préparé les assiettes à l’avance. Pour la suite du service, des «serveurs désignés» pourraient être nommés.

Comme les jeunes enfants ne seront pas adéquatement vaccinés, il faut également tenir compte du fait qu’ils peuvent être des vecteurs de transmission plus importants.

Écoutez l’entrevue de Nancy Delagrave, coordonnatrice scientifique du collectif COVID-STOP 

Divertissement    

En ce qui a trait au divertissement, les karaokés et les activités du genre sont à proscrire. Il est aussi préférable de garder la musique d’ambiance à un volume minimal.

«Ça a été reconnu, que si l'on met une musique très forte, tout le monde parle plus fort, tout le monde projette davantage de sécrétions», note Mme Lamarre.

Bien qu’il ne soit pas le meilleur ami de nombreux Québécois, le masque pourrait s’avérer très utile. Tout comme la désinfection des mains et des choses qui peuvent être manipulées, comme des pièces de jeux de société.

«Ça reste une mesure barrière très importante», lance-t-elle.

Enfin, la ventilation pourrait jouer un rôle important pour limiter la contagion.

«Ouvrir les ventilateurs de la cuisinière ou dans notre salle de bain et ouvrir les fenêtres un peu pour faire circuler l’air. Ce sont des mesures simples à la portée de tout le monde»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.