/finance/consumer

Des options pour les investisseurs débutants

innover

Illustration Adobe Stock

Mes premiers pas dans le monde du placement n’ont rien de particulièrement glorieux. 

Une « conseillère » de ma banque m’a aidé à composer l’embryon de mon portefeuille REER. Elle sélectionnait des fonds communs avec l’hésitation de quelqu’un qui se penche pour la première fois sur un menu de dimsums, inspirée par la sonorité des produits. Sans le savoir, j’ai traîné un portefeuille bancal durant quelques années.  

À cette époque, je n’avais aucun intérêt pour le placement, et je comprends qu’on peut y rester indifférent toute sa vie. Heureusement, des produits financiers existent pour ceux qui débutent, ceux qui n’ont pas le temps et les autres qui ne veulent pas se casser le bicycle.

Les fonds communs équilibrés 

Plutôt qu’un portefeuille tout croche, l’employée de ma banque aurait pu simplement me faire acheter des parts d’un seul fonds commun de placement, un fonds équilibré. 

Avec un actif modeste, je ne vois pas l’intérêt de répartir ses billes entre plusieurs produits alors qu’un seul peut faire le travail, au début. Un fonds équilibré peut être plus ou moins spécialisé (la portion en actions notamment), mais tous contiennent un mélange d’actions et de titres à revenus fixes répartis selon une cible préétablie.

Ce qui m’ennuie cependant, ce sont les frais. Quand ils dépassent 2 % de l’actif, dont la moitié est versée à un représentant sous forme de commissions de suivi, il y a de quoi être perplexe. Le rôle de ce vendeur, qui n’a pas eu à travailler fort, se limite alors à ralentir notre progression.  

Les FNB à répartition d’actifs 

Une autre possibilité, et pas la moindre : les fonds négociés en bourse (FNB) à répartition d’actifs. Depuis l’arrivée des FNB eux-mêmes (une invention canadienne, en passant), c’est l’une des plus belles innovations de l’industrie. 

J’ai remarqué récemment que la firme Mackenzie avait sauté dans l’arène (symboles : MCON ; MBAL ; MGRW). Qu’un gros joueur de l’industrie des fonds communs entre sur ce marché n’est pas banal. Il faut dire que ces produits sont de plus en plus populaires, et avec raison : ils sont simples, efficaces et peu coûteux. 

Un seul de ces FNB contient une portion en actions (indicielle) et une partie de titres à revenus fixes. L’importance de chacune dépend du fonds choisi, en fonction de sa tolérance au risque. Le portefeuille est rééquilibré automatiquement sur une base régulière.

L’investisseur n’a rien à faire. 

Des déclinaisons  

Tous les FNB se négocient comme des actions, ce qui nécessite l’ouverture d’un compte de courtage (à l’intérieur d’un CELI, d’un REER, d’un REEE, d’un REEI ou d’un compte non enregistré). Les familles de FNB à répartition d’actifs sont généralement déclinées en trois versions, selon l’espace occupé par les titres à revenus fixes et les actions : prudent (60 %-40 %), équilibré (40 %-60 %), croissance (20 %-80 %). Aux deux extrémités du spectre, on trouve parfois des fonds 100 % en actions et d’autres à 100 % à revenus fixes. 

Ces FNB sont composés de six à huit fonds sous-jacents. Les ratios de frais gestion varient de 0,15 % à 0,25 %. 

Qui les offre ? Vanguard, la pionnière (VCNS ; VBAL ; VGRO – partout, les fonds sont présentés du plus prudent au plus dynamique). IShares est un autre joueur incontournable sur ce segment de marché (XCNS ; XBAL ; XGRO), tout comme BMO (ZCON ; ZBAL ; ZGRO) et Horizon (HCON ; HBAL ; HGRO), dont les portefeuilles contiennent une plus grande portion en actions que ceux des concurrents.

Des solutions tout-en-un, simples et abordables qui n’exigent aucune connaissance des marchés. Le gros du travail se limite à ouvrir un compte de courtage et à sélectionner la version qui correspond le mieux à sa tolérance aux risques.

Fini les prétextes pour laisser son argent dormir dans un compte à 0,46 % par année ! 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.