/news/coronavirus

Des tests de dépistage rapides pour tous les enfants

Des tests de dépistage rapides de la COVID-19 pouvant être utilisés à la maison seront distribués à tous les enfants du primaire et de la garderie, a confirmé Québec jeudi.

Les tests commenceront à être distribués dès cette semaine dans le Grand Montréal, en Estrie et en Chaudière-Appalaches, des régions plus touchées par la hausse des cas, tandis que la distribution s’étendra aux autres régions à partir de la semaine prochaine.

«Les livraisons des tests sont destinées à la clientèle des écoles préscolaires et primaires, car bien que la vaccination soit amorcée pour les enfants de 5 à 11 ans, ces derniers ne sont pas adéquatement protégés pour l’instant. À terme, ce sont plus de trois millions de tests qui seront remis aux parents des élèves de niveau préscolaire et primaire»,a expliqué le ministère de la Santé et des Services sociaux.
Ces tests s’ajouteront à ceux déjà disponibles dans les écoles primaires pour évaluer les enfants qui présentent des symptômes analogues à ceux causés par la COVID-19.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a aussi annoncé jeudi que des tests rapides seront fournis au cours des prochains jours, à tous les parents d'enfants âgés de plus d'un an, par l’entremise de leur service de garde.

Il avait été annoncé, le 2 décembre, que des tests rapides de dépistage seraient fournis aux parents d'enfants qui ont développé des symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19. Cette fois, même si leur enfant ne présente pas de symptômes, les parents pourront se procurer les tests de dépistage rapide, a fait valoir le gouvernement.

Les services de garde qui doivent se procurer les trousses à l'endroit désigné selon leur région administrative et les distribuer aux parents par la suite.

Puisque les tests rapides sont réputés moins fiables que ceux utilisés en laboratoire, les enfants qui obtiennent un test positif et leurs parents doivent ensuite prendre rendez-vous pour faire confirmer ce résultat.

Cette mesure est déployée à l’approche des Fêtes, alors que la pandémie poursuit sa croissance dans ls écoles. Elle se veut complémentaire à la campagne de vaccination des 5-11 ans, qui a déjà permis de vacciner un peu plus de 200 000 enfants, soit 32 % de ce bassin de population.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.