/news/politics

Crise du logement: le bilan de la CAQ est un échec, selon Québec solidaire

Joël Lemay / Agence QMI

Québec solidaire (QS) a estimé lundi que le gouvernement Legault a échoué à résorber la crise du logement et à protéger les familles de la surchauffe immobilière.

À l’occasion de la clôture de la session parlementaire, la formation de gauche énumère cinq échecs patents en matière de logement qu’elle endosse au gouvernement provincial.

Outre l’absence de plan pour freiner la spéculation immobilière, QS reproche au gouvernement caquiste de n’avoir rien entrepris pour empêcher les hausses abusives de loyer et encadrer les rénovations.

Québec solidaire constate également que la CAQ avait promis en 2018 de construire 15 000 logements, mais qu’à peine 3700 unités sont sorties de terre en trois ans.

L’aile parlementaire solidaire dénonce par ailleurs l’absence de mesures «fortes» pour protéger les premiers acheteurs de la surenchère, en calmant la surchauffe du marché immobilier.

«Une autre session parlementaire vient de se terminer sans que le gouvernement de la CAQ n'ait levé le petit doigt pour lutter contre la crise du logement», a dénoncé par communiqué le député Andrés Fontecilla, responsable de Québec solidaire en matière de logement.

«Non seulement la CAQ continue de nier la crise du logement et tarde à poser des gestes concrets, mais en plus, elle ne respecte même pas ses propres promesses en matière de logement», a déploré M. Fontecilla, qualifiant le bilan de la CAQ en matière d’habitation de «véritable échec».

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.