/news/coronavirus

La FAE presse le gouvernement d’améliorer la ventilation dans les écoles

Le gouvernement du Québec a annoncé plusieurs mesures dans les écoles, dont la rentrée repoussée partout sauf au primaire.

Néanmoins, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) juge que Québec devrait s’attaquer immédiatement à l’amélioration de la ventilation dans les écoles.

En entrevue à LCN, le président de la FAE, Sylvain Mallette, a rappelé que la COVID-19 se propage dans les airs et que la majorité des écoles québécoises sont en mauvais état; des lacunes qui contribuent à la propagation du virus.

«À partir du moment où l’hiver s’installe, on est plus en mesure d’ouvrir ou de fermer les fenêtres comme on le souhaiterait», explique Sylvain Mallette.

Ce dernier réclame que le gouvernement du Québec imite l’Ontario en équipant les écoles de changeurs d’air.

«Je pense que le gouvernement doit anticiper davantage plutôt que d’être en réaction», affirme le président de la FAE.

Sylvain Mallette martèle que tout doit être fait pour éviter que les enfants soient contraints de suivre leurs cours à distance.

«Notre objectif, c’est de faire en sorte que les élèves puissent continuer de fréquenter les écoles, d’avoir accès aux services qui s’y trouvent et éviter de basculer en enseignement à distance», indique-t-il.

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.