/news/culture

Vague d’hommages pour Jean-Marc Vallée

Le décès de Jean-Marc Vallée a secoué bon nombre de cinéphiles. Les hommages à la carrière et à l’œuvre du réalisateur québécois affluent sur les réseaux sociaux. 

• À lire aussi: Jean-Marc Vallée aurait succombé à un arrêt cardiorespiratoire

• À lire aussi: «Il plongeait corps et âme dans ses projets» - Chantal Cadieux

• À lire aussi: Le décès de Jean-Marc Vallée à la une des grands quotidiens

• À lire aussi: Jean-Marc Vallée en 10 œuvres-phares

« Hey vieux, qu’est-ce qui t’as pris de partir si tôt? how must I forget these lonesome tears in my eyes? comme tu m’as déjà dit: go out there and shine, crazy diamond! je t’aime mon ami», a partagé le réalisateur et grand ami de Jean-Marc Vallée, Denis Villeneuve.

L'actrice américaine Reese Witherspoon, que Jean-Marc Vallée a dirigé dans la série Big Little Lies et dans le biopic Wild a avoué avoir le coeur brisé. 

Les acteurs de «Dallas Buyers Club», Matthew McConaughey et Jared Leto, ont aussi témoigné de leur émotion après la mort du réalisateur.

Le partenaire de production du réalisateur et ami, Nathan Ross, a été l’un des premiers à confirmer son décès.

«Jean-Marc était une personne créative, authentique et qui essayait de faire les choses différemment. Il était un véritable artiste et une personne généreuse et aimante. Tous ceux qui ont travaillé avec lui peuvent témoigner de son talent et sa vision. Il était un ami, un partenaire créatif et un grand frère. Le maestro nous manquera grandement, mais il est réconfortant de savoir que son style merveilleux et son œuvre percutante qu’il a partagée avec le monde lui survivra», a-t-il écrit dans un message transmis à plusieurs médias américains.

Geneviève Brouillette et Liste noire   

L’actrice Geneviève Brouillette a avoué être très ébranlée par le décès de Jean-Marc Vallée, elle qui a joué dans son film Liste noire en 1995. 

«Je suis sans mots, je suis tellement triste», a avoué la comédienne à TVA Nouvelles en pleurant. «C’est absurde, c’est lui qui m’a tout montré, c’est lui qui m’a donné ma première chance au cinéma. J’ai tellement d’images en tête, il m’amenait avec lui en salle de montage, il m’expliquait comment on raconte une histoire, comment on fait film. Son œuvre est immense, j’ai tellement de peine.»

Les Critics Choice Awards, qui récompensent les meilleures réalisations cinématographiques, se sont dits «attristés d’apprendre son décès soudain». «Connu pour son approche naturaliste, le cinéaste a transformé des histoires vraies en drames acclamés», est-il possible de lire sur leur page Facebook.

Le Festival international du film de Toronto a aussi tenu à rendre hommage au Québécois. 

«Il est le seul directeur à avoir ouvert (avec Demolition) et fermé (Victoria, les jeunes années d’une reine) le Festival international du film de Toronto», a-t-on écrit sur Twitter. 

«Nous pleurons la perte de Jean-Marc Vallée, notre précieux partenaire créatif et ami. Cinéaste visionnaire, il aura marqué le cinéma et la télévision par des œuvres uniques et fortes, reconnues et appréciées partout dans le monde. Il nous manquera terriblement», a indiqué le distributeur Les Films Séville sur Twitter.

«C’est tout le cinéma qui est en deuil aujourd’hui», a écrit la Cinémathèque QC sur sa page Twitter. L’Office national du film du Canada a de son côté rappelé que Jean-Marc Vallée était «un des cinéastes québécois les plus récompensés à travers le monde».

L’actrice américaine Shailene Woodley, que Jean-Marc Vallée a dirigé dans la série «Big Little Lies» a été une des premières à réagir. Dans trois «stories» diffusées sur son compte Instagram, l’actrice affirme être sous le choc. 

«Je suis sous le choc. Complètement sous le choc. Mon dieu, la mort est horrible», écrit-elle sur une photo d’un homme de dos, qu’on assume être Jean-Marc Vallée, en train de cuisiner. 

Capture d'écran / Instagram

«Mais je sais que, d’une manière ou d’une autre, tu feras en sorte que ça soit une grande aventure... Une qui restera dans les anales», écrit-elle dans une autre «story», en publiant la même photo. 

Capture d'écran / Instagram

«Ça n’a pas de sens par contre, “dude”. Ça n’a pas de sens. Peut-être quand nous nous réveillerons demain, tu seras là, en riant, en nous disant que c’était seulement un court-métrage satirique que tu as réalisé, que ce n’est pas vrai»

Capture d'écran / Instagram

Le musicien Finneas a pour sa part rendu hommage à un «artiste incroyable» sur son compte Twitter.

Plusieurs personnalités québécoises ont aussi fait part de leur tristesse après que l’annonce soit tombée dans la nuit de dimanche à lundi.

«Jean-Marc Vallée a su mettre en mots (avec François Boulay) et en images ce que bien des jeunes hommes gais vivent en secret. Crazy, un film qui me bouleversera toujours. Comme la mort de ce grand cinéaste», a déclaré le producteur de télévision Jean-Philippe Dion dans une publication Facebook.

Le monde politique réagit    

«Quelle nouvelle tragique. Jean-Marc Vallée m’a ému de C.R.A.Z.Y. à Big Little Lies. Il était d’une extrême gentillesse», a soutenu sur Twitter le premier ministre François Legault.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a rendu hommage à l'artiste du cinéma sur Twitter en début d'après-midi.

«Tout comme son talent, la passion de Jean-Marc Vallée pour le cinéma et la réalisation était inégalée. Son art aura marqué le Québec, le Canada et le monde. Mes pensées vont à sa famille, ses amis et ses fans alors qu’ils pleurent son décès si soudain.»

«Nous perdons un grand cinéaste. Jean-Marc Vallée a créé des œuvres que j’ai adorées, et qui ont marqué le Québec en entier. Mes plus sincères sympathies à sa famille et ses proches», a mentionné lundi matin sur le média social la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, s’est également frayé d’un tweet pour souligner «un départ beaucoup trop tôt et beaucoup trop triste».

Le dirigeant du NPD, Jagmeet Singh, l’a quant à lui décrit comme «un géant du cinéma québécois.»

«Son œuvre bouleversante aura marqué le monde entier. Sa façon de raconter des histoires, de diriger ses personnages et de joindre musique, paroles et images sera une inspiration pour plusieurs d’ici et d’ailleurs», a soutenu la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

Le ministe canadien du Patrimoine, Pablo Rodriguez, a souligné l'apport de Jean-Marc Vallée dans le monde du cinéma. 

«Ses films nous ont fait sourire, pleurer, réfléchir et ils ont marqué notre imaginaire. Je veux offrir mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches», a-t-il écrit sur Twitter. 

Le député de Parti Québécois, Pascal Bérubé, s'est lui aussi exprimé sur Twitter. 

«Un homme de cinéma de si grand talent. Un Québécois qui m'a rendu si fier. Une lourde perte pour le 7e Art. Ses films lui survivront.»

La députée libérale Christine Saint-Pierre, porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, soutient que la mort de Jean-Marc Vallée est une «immense perte». 

Pour le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, le cinéaste «s’est démarqué parmi les plus grands réalisateurs et a fait rayonner le Québec de la plus belle façon. Son art va nous manquer».

«Quelle surprise, quelle tristesse», a réagi le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, ajoutant que le film «C.R.A.Z.Y.» «restera une des plus grandes œuvres de notre répertoire national».

«Quelle tristesse de voir s’éteindre à un si jeune âge ce génie du cinéma québécois», a réagi la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade.

Le milieu culturel québécois en deuil  

Au Québec, plusieurs personnalités ont aussi exprimé leur tristesse. 

Le chanteur Vincent Vallières a publié sur Instagram une photo du réalisateur accompagnée d’une légende touchante.

«Il laisse une trace indélébile dans l’histoire du cinéma et de la télévision», écrit-il notamment. 

L'humoriste Adib Alkhalidey s'est dit le coeur brisé face au décès du réalisateur. 

Le journaliste et chroniqueur Herby Moreau s’est aussi attristé de la mort de Jean-Marc Vallée. 

Il lui a rendu hommage dans une publication Instagram, en plus de publier de nombreuses «stories» du réalisateur, dont certains extraits d’entrevues réalisées par M. Moreau. 

Les Canadiens de Montréal ont aussi tenu rendre hommage à Jean-Marc Vallée 

L'animatrice Annie-Soleil Proteau a aussi publié une «story» Instagram sur Jean-Marc Vallée. 

«Je n'oublierai jamais l'émotion que Jean-Marc Vallée nous a fait vivre, notamment dans C.R.A.Z.Y. Dans ce film magistral, son Zachary était né le 25 décembre... donnant aussi naissance à un cinéaste monumental, qui se sera éteint un 25 décembre. Si triste. Pensées à ses proches»

Capture d'écran / Instagram

La pianiste Alexandra Stréliski a également rendu hommage au réalisateur. «Tu es parti beaucoup trop tôt Jean-Marc. Tu laisses des traces indélébiles dans nos coeurs, nos âmes et nos inspirations», a-t-elle écrit sur Twitter. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.