/news/coronavirus

Les Québécois résignés face au retour du couvre-feu

Comme l’an dernier, l’ensemble des Québécois devront se plier au couvre-feu, à compter de vendredi. Cette fois, la mesure s’étendra de 22h à 5h.

• À lire aussi: Couvre-feu, restos fermés et rassemblements interdits : Québec sort l’artillerie lourde

• À lire aussi: Les sports intérieurs suspendus au Québec

• À lire aussi: Les non-vaccinés continuent d'engorger le réseau de la santé

Et si cette restriction est jugée trop sévère par quelques citoyens, la population semble généralement accepter l’imposition du couvre-feu. Plusieurs estiment que c’est un mal nécessaire pour freiner la propagation de la COVID-19 et la hausse des hospitalisations.

Voici quelques témoignages de citoyens obtenus par TVA Nouvelles jeudi soir, à la suite du point de presse de François Legault.

«On comprend la situation. On n’a pas le choix de suivre la parade.»

«C’est ridicule, mais c’est ridicule depuis le début. Donc, c’est juste constant.»

«J’ai l’impression que ça fait longtemps qu’on paye. On fait des gros efforts, mais ce soir, ça nous a assommés complètement»

«On en profite ce soir, mais après on va rester confinés à la maison.»

«On va se débrouiller comme on faisait l’année dernière.»

«S’il faut le faire, il faut le faire. C’est aussi bien peut-être de donner un coup.»

Pour voir l’ensemble des témoignages et explications, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.