/finance/consumer

Que nous réserve 2022: l’inflation aura un impact sur tous les aspects de vos finances en 2022

Inflation skyrocketing concept. Price rising up, rocketship tied with product

Illustration Adobe Stock

Prestations de la Sécurité de la vieillesse, rentes du RRQ, tables d’imposition, droits de cotisation CELI... Voilà autant d’aspects de notre vie financière qui évoluent en fonction de l’indice des prix à la consommation (IPC).

On l’a assez dit dans ce journal, l’inflation a été préoccupante ces derniers mois. 

Quelles seront les répercussions sur nos revenus, nos impôts et notre épargne en 2022 ?

1. Les prestations du RRQ

Les bénéficiaires du Régime de rentes du Québec verront leur rente majorée de 2,7 % dès maintenant. L’indexation du RRQ est déterminée à partir de l’IPC canadien sur une période de 12 mois, du 1er novembre au 31 octobre.

Prestataires des rentes de retraite, de conjoint survivant, d’invalidité, d’enfant de cotisant et d’orphelin profiteront de cette hausse.

2. La pension de la sécurité de la vieillesse (PSV)

Les montants de PSV sont révisés quatre fois par année, en janvier, avril, juillet et octobre, en fonction de l’IPC canadien. Au moment d’écrire ces lignes, le montant de la PSV de janvier n’avait pas encore été publié par le fédéral. Selon les calculs de l’actuaire Daniel Laverdière, de Banque Nationale Gestion Privée 1859, la PSV passera de 635,26 $ à 642,25 $, soit une hausse trimestrielle de 1,10 %. Ça peut paraître mince, mais ce n’est qu’une des quatre hausses annuelles.

Une révision de la même ampleur s’appliquera au Supplément de revenu garanti (SRG) et à l’Allocation au conjoint.

Mentionnons que les personnes âgées de 75 ans et plus verront leur pension fédérale bonifiée de 10 % à partir de juillet. Lors des dernières élections fédérales, les libéraux de Justin Trudeau ont aussi promis d’augmenter le SRG de 500 dollars par année. 

À suivre.

Notons que la Pension de la sécurité de la vieillesse fait l’objet d’un impôt de récupération de 15 % lorsque les revenus totaux du bénéficiaire atteignent un certain seuil. 

Cette limite franchit la barre des 80 000 $ pour la première fois en 2022, passant de 79 845 $ à 81 761 $.

3. Le plafond de cotisation CELI

Les droits de cotisation au CELI (Compte d’épargne libre d’impôt) augmentent aussi en fonction de l’IPC. Pourquoi alors sont-ils bloqués à 6000 $ depuis 2019 ? Parce que le gouvernement fédéral arrondit au 500 $. La limite se maintient donc à 6000 $ en 2022, mais attendez-vous à ce qu’elle monte à 6500 $ l’année prochaine.

4. Le plafond de cotisation REER

Celui-là n’évolue pas en fonction de l’IPC, on l’aborde seulement pour dissiper les malentendus. Tout comme les cotisations au RRQ, les droits de contribution maximale au REER sont établis en fonction du salaire industriel moyen (le maximum de gain admissible – MGA).

La cotisation maximale se situera à 29 210 $ pour l’année fiscale 2022 (à ne pas confondre avec l’année 2021 pour laquelle beaucoup vont contribuer au retour des Fêtes).

5. Les tables d’imposition

Chaque année, les tables d’imposition ainsi que tous les crédits sont ajustés pour tenir compte de l’inflation. Ça veut dire que tous les paliers sont remontés pour refléter l’augmentation du coût de la vie.

Au fédéral, les seuils seront relevés de 2,4 %, soit la hausse moyenne de l’IPC canadien du 1er octobre au 31 septembre. À Québec, ils seront majorés de 2,64 %, soit l’indice des prix à la consommation québécois duquel sont soustraits les prix de l’alcool, du tabac et du cannabis récréatif. 

Les chiffres à surveiller en 2022  

On surveillera évidemment les mêmes statistiques qui ont marqué l’année qui se termine (et notre portefeuille), à commencer par l’inflation, qui ne devrait pas s’atténuer avant l’été. Les taux d’intérêt (taux directeur de la Banque du Canada et obligations) et le prix des maisons retiendront aussi l’attention, sans compter les performances des marchés boursiers qui, malgré un dernier trimestre moins reluisant, ont connu une bonne année 2021.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.