/regional/montreal/montreal

COVID-19: les nouvelles directives dans les garderies suspendues à Montréal

La santé publique de Montréal a décidé de mettre les nouvelles directives sur la COVID-19 dans les garderies et CPE sur pause pour le moment.

La semaine dernière, le gouvernement Legault avait annoncé que les enfants et les membres du personnel ayant été en contact avec une personne infectée à la COVID-19 pouvaient continuer de fréquenter les CPE et garderies.

Selon ce que TVA Nouvelles a appris, une rencontre aura lieu mardi après-midi avec différents intervenants. Des discussions avec Québec ont également lieu.

Par ailleurs, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a fait savoir que des rencontres auraient lieu pour mieux «expliquer» les nouvelles recommandations.

«Évidemment, j’ai constaté que ces nouvelles consignes suscitent beaucoup de questions chez les parents et les éducatrices (...) J’ai donc demandé que la Direction générale de la santé publique rencontre les associations qui représentent les CPE, les garderies et les bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial, pour leur expliquer cette recommandation et qu’elle réponde à leurs questions. 

«La rencontre aura lieu dans les prochaines heures», peut-on lire dans un message partagé sur Facebook.

 Écoutez l’entrevue de Valérie Grenon, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec:

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) a d’ailleurs interpellé le ministre en après-midi, afin de suspendre l’application des directives dans toute la province.

«Les éducatrices et le personnel des services éducatifs à l’enfance travaillent dans des lieux étroits à moins de deux mètres d’enfants de 0 à 5 ans qui sont ni vaccinés ni masqués. Il faut prendre en considération la particularité de nos services et obtenir des réponses claires, fondées sur des données scientifiques, pour rassurer nos membres», a indiqué par communiqué la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Le syndicat a également réclamé l’accès à des tests rapides pour le personnel en CPE et les responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE).

«Nous tendons la main à nouveau au ministre Mathieu Lacombe pour assurer un véritable leadership dans le réseau. Présentement, le sentiment général est à l’effet que nous sommes les grandes oubliées au gouvernement quand vient le temps de prendre les décisions en lien avec la santé publique», a ajouté Mme Grenon.

Écoutez Yasmine Abdelfadel et Dominic Vallières sur QUB radio:

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.