/news/coronavirus

Plus de 200 000 cas de COVID-19 recensés en 24 heures au Royaume-Uni, un record

Le Royaume-Uni a enregistré mardi pour la première fois plus de 200 000 cas de contaminations au coronavirus, un nouveau record atteint alors que la pression se renforce sur les hôpitaux.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: COVID-19: les hôpitaux soumis à une pression «considérable», admet Boris Johnson

• À lire aussi: «Pas loin» de 300 000 cas de COVID-19 en 24 heures en France

Selon les chiffres publiés par le gouvernement, 218 724 tests positifs ont été recensés en 24 heures. Le pays, l’un des plus endeuillés d’Europe avec 148 941 morts, a dénombré mardi 48 décès supplémentaires. 

Plus de 14 000 personnes étaient hospitalisées avec la COVID-19 mardi, dont près de 2 000 nouvelles admissions.

Les hospitalisations restent bien moins massives que lors des vagues de l’hiver dernier. Le nombre de patients sous respirateur et les décès augmentent faiblement pour l’instant.

L’envolée des cas liée au variant Omicron, très contagieux, se traduit cependant par un absentéisme causant des dysfonctionnements dans plusieurs secteurs, notamment dans celui de la santé. 

Au moins six centres hospitaliers ont déclaré mardi des «incidents critiques», signifiant que la situation risquait d’affecter des soins prioritaires. 

Lundi, le premier ministre Boris Johnson avait prévenu que la pression sur le service public de santé et les hôpitaux allait être «considérable au cours des deux prochaines semaines, et peut-être plus». 

Il a toutefois exclu pour l’heure d’imposer de nouvelles restrictions en plus du télétravail et du port du masque déjà en place, misant sur le dépistage et une campagne marathon de rappel vaccinal massive qui a permis, selon lui, d’administrer une dose supplémentaire à 76 % des adultes. 

Le manque de personnel affecte également la rentrée des classes après les fêtes mardi en Angleterre, où le gouvernement a renouvelé son appel aux professeurs retraités à venir en renfort.

La reprise fait par ailleurs craindre une nouvelle hausse des contaminations. Pour éviter de répandre le coronavirus, les collégiens et lycéens se font dépister dans leurs établissements et doivent porter des masques en classe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.