/news/coronavirus

Les détaillants s’opposent au passeport vaccinal

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Le ministre de la Santé n’a pas eu le temps de préciser ses intentions que déjà les détaillants clament leur opposition au passeport vaccinal.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le délestage ne suffira pas, admet Québec

• À lire aussi: Les hospitalisations continuent d’augmenter en Ontario

« L’obligation du passeport vaccinal est difficilement applicable, voire impossible à mettre en place pour certains commerces», affirme par communiqué, le directeur général du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), Jean-Guy Côté, moins d’une heure après le dernier point de presse du gouvernement du Québec.

Au cours de cette conférence, le ministre Christian Dubé a confirmé la nouvelle du Journal selon laquelle les succursales de la SAQ et de la SQDC exigeront le passeport vaccinal à leur clients à compter du 18 janvier prochain. 

Il a également laissé entendre qu’il pourrait élargir dans les prochain jours l’imposition de ce même passeport à d’autres commerces «non essentiels» de la province.

«Cette mesure peut impacter négativement les activités quotidiennes des détaillants et engendra une baisse de trafic, affirme M. Côté. Déjà touché par des enjeux de main-d’œuvre, ajouter ce fardeau sur les détaillants québécois serait trop lourd. Nous demandons au gouvernement de ne pas considérer la mise en place du passeport vaccinal obligatoire chez les commerces non essentiels. » 

L’organisme rappelle que les détaillants ont respecté les nombreuses mesures déjà en place actuellement pour contrôler la pandémie, soit le port du masque, la réduction du nombre de personnes en magasin, et la fermeture pour trois dimanches pendant le mois de janvier.  

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.