/finance/homepage

Immobilier: les ventes diminuent, mais la hausse des prix se maintient à Montréal

Bogota colombia arquitectura fachadas interiores espacios 360 edificios

JuanLurduy - stock.adobe.com

Les ventes immobilières dans la RMR de Montréal ont reculé de 19 % au mois de décembre, il s’agit tout de même du deuxième mois de décembre le plus actif jamais enregistré selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

• À lire aussi: Augmenter sa mise de fonds ou diversifier ses placements?

Au total, 3675 transactions ont été enregistrées sur le système Centris des courtiers immobiliers le mois dernier alors qu’en 2020 à la même période, il y avait 4541.

«Ce repli est cohérent avec une baisse marquée des nouvelles inscriptions, et ce, toujours de façon plus importante en décembre», a commenté Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché.

Les plus forts replis ont été observés sur la Rive-Nord (-26 %) et à Laval (-27 %), suivis par la Rive-Sud (-18 %), Saint-Jean-sur-Richelieu (-18 %) et l’Île de Montréal (-14 %), tandis que le repli le moins significatif a été enregistré à Vaudreuil-Soulanges (-7 %).

Il faut dire que le nombre de propriétés mises en vente a aussi chuté de 25 %, par rapport à décembre 2020, limitant ainsi le choix pour les acheteurs et continuant à tirer les prix vers le haut.

«Les acheteurs tentent de profiter de taux hypothécaires à des niveaux encore très bas avant leur remontée annoncée pour 2022. Ainsi, le déséquilibre toujours marqué du marché à la faveur des vendeurs continue de se manifester par une hausse sensible des prix en périphérie de l’île de Montréal, toutes catégories de propriétés confondues», a ajouté M. Brant.

Selon les données de l’APCIQ publiées vendredi, le prix médian des maisons unifamiliales a grimpé de 22 % en décembre 2021 par rapport au même mois en 2020, pour atteindre 525 000 $.

Le prix médian des condos, pour sa part, a atteint 379 000 $ (+17 %), tandis que les plexs de 2 à 5 logements affichent désormais un prix médian de 730 000 $ (+14 %).

La hausse des prix a également bondi dans la région de Québec. Le prix médian des maisons (318 875 $, +13 %), des condos (225 000, +18 %) y atteint aussi des sommets, alors que celui des plexs a diminué (350 000 $, -4 %).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.