/news/coronavirus

Pas d’obligation vaccinale pour les employés de la SAQ

Même si le passeport vaccinal sera obligatoire dès le 18 janvier prochain pour les clients de la SAQ, les employés eux n’auront pas à être vaccinés. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

• À lire aussi: Les propriétaires de bars «découragés» par le passeport vaccinal à la SAQ et la SQDC

• À lire aussi: Les non-vaccinés refusés à la SAQ et la SQDC dès le 18 janvier

Il s’agit d’une situation qui en dérange plus d’un, notamment certains employés de la société d’État. 

«Je suis un employé de succursale de la SAQ qui est vacciné, mais qui, malheureusement, travaille avec des collègues qui ne le sont pas, dont même des gestionnaires», a confié un employé, qui préfère rester anonyme, à TVA Nouvelles. 

Selon lui, il s’agit d’un non-sens que des non-vaccinés fassent le contrôle e interdisent l’accès à des non-vaccinés alors qu’ils sont eux-mêmes à l’intérieur. 

Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio: 

Certains clients de la SAQ ont affirmé d’ailleurs être en désaccord avec l’imposition du passeport vaccinal à la SAQ. 

«Personnellement, ça ne me dérange pas [les employés non vaccinés], c’est plus que les clients doivent l’être qui me dérangent», affirme une cliente. 

Une autre cliente avoue pour sa part ne pas être vaccinée, et trouve dommage que le passeport vaccinal soit imposé à la SAQ. 

«On va acheter nos boissons ailleurs. Au pire, mes parents sont vaccinés. Il y a toujours moyen de s’arranger», croit-elle. 

Pour une autre dame, le fait que les clients doivent être vaccinés, mais pas les employés, «ça ne tient pas debout».

Le syndicat des employés de la SAQ n'a pas réagit. 

Le tour de l'actualité avec Philippe-Vincent Foisy: