/news/society

Itinérant mort de froid: «faire une petite différence vaut mieux que l’indifférence»

Jean-Marie Lapointe partage ses réflexions à la suite du décès d’un itinérant qui a succombé au froid glacial sous un viaduc de Montréal.

• À lire aussi: Le froid polaire fait un mort à Montréal

• À lire aussi: Le Stade de soccer de Montréal deviendra un refuge pour les itinérants

• À lire aussi: Itinérance à Montréal: «Je suis tanné d’organiser des funérailles»

«Les périodes de grand froid nous bouleversent parce qu’on sait qu’il y a malheureusement des hommes et des femmes, qui ne veulent pas rentrer dans les refuges», déclare Jean-Marie Lapointe, bien connu pour son implication auprès des personnes en situation d’itinérance. 

C’est une des raisons qui poussent les intervenants et même le SPVM à patrouiller certains endroits stratégiques de ville lors de telles vagues de froid.

Mais, actuellement, la réalité sur le terrain est encore plus difficile qu’à l’habitude, puisque dans les refuges comme la Maison du Père, la Mission Bon Accueil et la Mission Old Brewery, on a dû réduire la capacité d’accueil afin de respecter la distanciation.

«On doit avoir des ressources temporaires pour combler les besoins, parce que les 100 personnes qu’on refuse tous les jours, on les amène où?», ajoute-t-il.

Il rappelle toutefois que peu importe la période de l’année, qu'il fasse froid ou chaud, les personnes dans la rue ont besoin d’aide. Sans compter qu’avec la COVID-19 qui vient complexifier le travail des intervenants sur le terrain, ceux-ci sont «brûlés». Il invite donc les gens qui le peuvent à s’impliquer auprès d’organismes qui viennent en aide aux itinérants.

«Choisir de tendre la main, c’est enrichissant autant pour la personne qui reçoit le geste que pour la personne qui le fait. Si vous avez du temps, inscrivez-vous dans des ressources pour les personnes de la rue parce que les besoins sont grands. On a besoin de bénévoles.» 

Et pour ceux qui doutent que leur implication puisse réellement changer les choses, il déclare: «faire une petite différence vaut mieux que l’indifférence. Chaque petit geste peut faire du bien». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.