/regional/saguenay

Explosion dans le secteur Arvida: l'enquête se poursuit

L’enquête entourant l’explosion survenue sur la rue Dubose dans le secteur Arvida à Saguenay, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, demeure ouverte, et ce, même si les policiers ont effectué leur travail sur place.

• À lire aussi: Explosion mortelle à Saguenay: un geste volontaire du père

• À lire aussi: L’explosion à Arvida fait 3 victimes, dont 2 enfants

Mardi, les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont soulevé l’hypothèse que la déflagration pouvait avoir été délibérément provoquée par le père de famille, un homme de 39 ans, ayant entraîné avec lui dans la mort ses deux jeunes enfants.

Âgés de 2 ans et de 6 mois, ils avaient déjà fait l'objet d'un signalement auprès du Bureau de la protection de la jeunesse, au début du mois de décembre, selon ce qu’a appris TVA Nouvelles.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a d'ailleurs décidé d'ouvrir un dossier. Ses vérifications lui ont aussi permis de constater qu'elle avait le pouvoir de le faire.

La commission n’a cependant pas donné de détail sur ce dossier, mais elle a affirmé que son pouvoir d'enquête lui permettra de vérifier si les droits des deux petites victimes avaient été respectés. Elle pourrait par la suite émettre des recommandations s'il y avait lieu.

Écoutez l’entrevue de Claudine Thibodeau, Responsable du soutien clinique chez SOS Violence Conjugale et travailleuse sociale:

Le drame a aussi ébranlé la classe politique.

«Je suis sous le choc, je suis sans mot», a affirmé le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault. Ce dernier a cependant refusé de tirer des conclusions hâtives, préférant laisser le coroner au dossier effectuer son travail.

Il a invité les citoyens de sa circonscription à ne pas hésiter à cogner à la porte de son bureau s'ils ont besoin d'aide.

«Appelez en urgence et on va vous diriger vers les bonnes ressources», a-t-il souligné.

Le «Go found me» lancé mercredi pour soutenir financièrement la mère des petites victimes avait permis d'amasser près de 60 000 $ jeudi en fin de journée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.