/sports/homepage

Le Canadien perd de manière controversée

Le Canadien de Montréal a abdiqué au compte de 3 à 2 en prolongation face aux Blackhawks, jeudi à Chicago, au terme d’une longue révision vidéo des arbitres.

Sur la séquence, Philipp Kurashev s’est emparé de la rondelle à la ligne bleue du territoire des visiteurs, lors d’une entrée de zone, avant de se diriger vers le filet de Samuel Montembeault. Sur un repli défensif, Mike Hoffman est entré en contact avec son adversaire, avant de renverser son gardien et de déloger le filet, alors que la rondelle glissait sous le trio de patineurs au sol.

Au terme d’une première reprise vidéo, les officiels ont jugé que le but était bon, mais que Kurashev était en position de hors-jeu. Sur une seconde révision, les arbitres ont finalement jugé que le patineur des Blackhawks était en contrôle de la rondelle et qu’il n’était donc pas en position de hors-jeu, mettant ainsi fin au match.

Dominik Kubalik, en première période, et Patrick Kane, lors d’un avantage numérique au troisième tiers, ont inscrit les autres filets des favoris de la foule.

La réplique du Canadien est entièrement survenue au deuxième engagement. Le défenseur Jeff Petry a d’abord brisé la glace, secouant les cordages pour la première fois de la saison, à son 29e match. Hoffman a obtenu l’autre réussite des siens, en avantage numérique. Il s’agissait du premier but du CH avec l’avantage d’un homme depuis le 4 décembre.

Devant leurs cages respectives, Marc-André Fleury a signé le gain grâce à une performance de 27 arrêts, tandis que Montembeault en a effectué 28 dans la défaite.

Hommage à Andrew Shaw

Les Blackhawks ont profité du passage du Canadien dans la ville des vents pour honorer Andrew Shaw, qui a passé l’ensemble de ses 10 saisons dans la Ligue nationale avec ces deux formations, soit sept dans l’État de l’Illinois et trois dans la Belle Province.

Avant le match, Shaw a été présenté sous les chaleureux applaudissements des partisans. Une vidéo à son honneur a ensuite été diffusée.

En 362 matchs dans le circuit Bettman, celui qui est plutôt réputé pour ses qualités de petite peste a amassé 151 points. Il a aussi distribué 689 mises en échec et écopé de 339 minutes de punition. Il a aussi mis les mains deux fois sur la coupe Stanley, en 2013 et en 2015, chaque fois avec les Blackhawks.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.