/sports/homepage

Retour des Nordiques : la LNH dit non à Québec pour l'instant

Malgré une rencontre cordiale avec le gouvernement Legault, la Ligue nationale de hockey (LNH) a tranché : elle n’a pas d’intérêt pour une nouvelle concession des Nordiques de Québec... pour le moment.

• À lire aussi: Eric Girard rencontrera Gary Bettman jeudi

• À lire aussi: La LNH discutera avec le gouvernement québécois

• À lire aussi: Les Coyotes seraient à vendre... pour déménager

«La LNH a grandement apprécié notre démarche et indiqué ne pas être en position présentement pour répondre positivement à notre intérêt», a déclaré sur Twitter le ministre des Finances, Eric Girard, à la suite d’une rencontre virtuelle d’une heure avec le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et son adjoint, Bill Daly, jeudi.

Le ministre affirme avoir exprimé l’intérêt de son gouvernement pour une franchise de la LNH à Québec et démontré que celle-ci serait un atout important pour la ligue.

«Nous avons convenu de demeurer en contact et de garder les canaux de communication ouverts», a-t-il écrit.

LNH réagit   

Dans une déclaration commune, le commissaire Gary Bettman et son adjoint Bill Daly se sont dits «flattés» de l’intérêt porté par Québec, «mais qu’ils n’avaient pas connaissance d’une opportunité qui pourrait répondre à cet intérêt pour le moment».

«Nous avons eu une rencontre cordiale avec MM. Girard et Côté ce matin, au cours de laquelle ils ont à nouveau exprimé la passion de Québec pour le hockey et l’intérêt profond de la ville de Québec pour le retour de la LNH», ont-ils laissé savoir.

«Nous apprécions que les lignes de communication entre les deux parties aient été rafraîchies, ont-ils ajouté, et nous nous sommes entendus afin de rester en contact si les circonstances changent.»

Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Nic Payne sur QUB radio : 

Mauvaises priorités  

Au cœur de la cinquième vague de la pandémie, les partis de l’opposition ont vivement critiqué le gouvernement pour cette rencontre avec la LNH.

Le député libéral et ex-hockeyeur de la LNH Enrico Ciccone se questionne sur les priorités du gouvernement.

«Comprenez-moi bien, je me fais violence ici, mais... où sont vos priorités @&$&@? [propos non parlementaires]. Trouvez donc une façon sécuritaire de ramener nos jeunes dans le sport à la place», a-t-il dénoncé sur Twitter.

Même son de cloche du côté de Québec solidaire qui critique également cette rencontre.

«Encore une fois, on voit à quel point la CAQ n'a pas les priorités à la bonne place. Pendant que le délestage atteint des niveaux critiques et que notre réseau de la santé est à bout de souffle, la CAQ consacre son énergie au hockey. Ce n'est pas une rencontre dont le ministre Girard devrait se vanter en ce moment», a affirmé Ruba Ghazal, porte-parole en matière de finances.

La péquiste Méganne Perry Mélancon qualifie cette rencontre de «show de boucane pour faire diversion». «En plus de tous les enjeux liés à la pandémie, il y a beaucoup à faire pour planifier une reprise sécuritaire et graduelle du sport chez les jeunes», dit-elle.

Le premier ministre François Legault n’a pas voulu commenter le dossier lors d’un point de presse jeudi après-midi, soutenant que sa priorité était la gestion de la pandémie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.