/regional/saguenay

Saguenay–Lac-Saint-Jean: éclosion de COVID-19 à la maison Jean-Eudes Bergeron d’Alma

Une bonne partie des résidents lourdement handicapés ou en perte d’autonomie et des employés de Maison Jean-Eudes Bergeron, une résidence privée d’Alma, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont contracté la COVID-19. La situation inquiète beaucoup des proches des résidents.

Le fils de Sylvain Bergeron, réside à la Maison Jean-Eudes Bergeron. Le parent dénonce les nombreux manquements au niveau des mesures sanitaires. «Ça fait 10 jours qu’ils sont isolés. On ne voulait pas que la maladie et malheureusement elle est arrivée. Il y a 17 résidents sur 20 qui ont la COVID», a indiqué Sylvain Bergeron. «C’est toujours stressant, de peur de l’avoir, les préposés viennent m’aider, eux, ils font attention à moi, à ma santé. Déjà dans mon état, j’ai l’impression d’être en prison l’hiver. On dirait que là, c’est comme si elle était plus petite», a affirmé Sébastien Bergeron, qui réside dans la résidence. 

Selon les informations de TVA Nouvelles, il n’y a pas que les usagers qui sont touchés. «Ils sont 20 préposés, si je ne me trompe pas il y en a 15 qui ont la COVID. Ils ont demandé l’aide d’une compagnie de Québec pour avoir l’aide d’infirmières, car il y avait trop de préposés infectés. Ils ont manqué beaucoup d’aide, peut-être qu’ils devraient avoir des masques N-95», a partagé le père de Sébastien. 

Selon ses dires, la ressource spécialisée a été oubliée dans cette quatrième vague. «S’il y avait plus d’aide de la santé publique, c’est une clientèle qui a été oubliée. J’écoute M. Legault, on va s’occuper des personnes âgées de tout le monde, mais ils ont oublié ces personnes-là», a-t-il ajouté. 

La direction de la Maison a refusé de donner des commentaires en lien avec l’éclosion.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.