/news/coronavirus

De nouvelles directives pour l’isolement des élèves symptomatiques

Les mesures d’isolement des élèves symptomatiques pour la rentrée qui aura lieu lundi ont été précisées par le gouvernement du Québec, jeudi, après que plusieurs informations ont circulé en cours de journée. 

• À lire aussi: «Délestage» envisagé dans les écoles québécoises

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur le coronavirus

Si un enfant de 12 ans et moins contracte la COVID-19 et présente des symptômes, il doit passer un test de dépistage. Tous les membres de la bulle familiale devront alors s’isoler à la maison. 

Québec précise que les symptômes qui justifient cet isolement sont de la toux, de la fièvre, une perte d’odorat et des maux de gorge. Un simple nez qui coule ne nécessitera donc pas l’isolement de la famille. 

La bulle familiale pourra toutefois sortir plus rapidement de la période d’isolement si deux tests négatifs sont obtenus en l’espace de 24 à 36 heures.

Un test rapide négatif à la fin de la période d’isolement de cinq jours sera nécessaire pour que la famille reprenne ses activités.

Lorsqu’un résultat négatif à un test rapide est obtenu au cinquième jour de l’isolement et que l’enfant ne présente pas de fièvre pour une période de 24 heures, il pourra retourner en classe avec un masque. 

Si l’élève obtient un résultat positif à un test rapide, il devra suivre une nouvelle période d’isolement de cinq jours. D'après les informations d'Alain Laforest

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.