/news/coronavirus

Deux semaines sans pouvoir voir son père malade

Cette semaine, Sébastien Trudel a mis les pieds à l’hôpital Santa Cabrini, à Montréal, pour la première fois depuis que son père, Pierre Trudel, y a été admis le 28 décembre dernier.

• À lire aussi: Le réseau de la santé doit adapter sa gestion à la «COVID-22»

• À lire aussi: Omicron : Il faut recommencer à soigner et ramener le personnel malgré les risques, dit la FMSQ

• À lire aussi: Un week-end pénible à prévoir dans le réseau de la santé

Ce dernier est entré à l’urgence pour un infarctus qu’il traînait depuis plusieurs jours. 

«Ça avait contaminé son sang et ça avait provoqué un délirium. Donc là, il était totalement perdu, il ne savait pas où il était», a raconté Sébastien Trudel à TVA Nouvelles.

Or, pendant deux semaines, Pierre Trudel a été transféré d’étage en étage et a vu pas moins de quatre médecins, affirme son fils Sébastien.

«Un moment donné, un médecin m'a appelé et m'a dit que mon père n’allait pas bien, qu'il était très confus, que la seule façon de le soigner, c'était s'il voyait quelqu'un qu'il aimait. Une heure après, il m'a dit: "Il a eu un autre incident. Votre père en a peut-être pour quelques heures à vivre." J'étais sous le choc total», raconte Sébastien Trudel.

Séparé de son père à cause d’une erreur

Son père a ensuite été envoyé aux soins intensifs et Sébastien est demeuré sans nouvelles pendant 72 heures.

Or, Pierre Trudel a côtoyé, par erreur, un patient atteint de la COVID.

«On m'a dit: "Vous ne pouvez pas aller le visiter parce qu'il pourrait vous transmettre la COVID." Moi, j'ai dit: "Bien là, je suis vacciné, j'ai eu la COVID au mois de décembre. Là, je veux voir mon père." Ils m'ont dit non», affirme Sébastien Trudel.

Interrogées par notre journaliste, les autorités de la santé ont répondu que la première demande de visite avait été faite seulement lundi dernier et pas quotidiennement.

«Je m'excuse, je vais les traiter de menteurs. Là, ils font du "damage control", en bon français. Puis ils vous envoient de la "bullshit" comme ça? Ça me dépasse complètement», clame le fils de Pierre Trudel.

Sébastien Trudel est maintenant en colère plus que jamais et il compte entreprendre des recours judiciaires contre l'Hôpital Santa Cabrini.

Pour voir le reportage, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.