/news/tele

«Le bonheur» rallie près de 1,9 million de personnes lors de sa première

Joël Lemay / Agence QMI

Selon les chiffres confirmés de Numéris partagés par TVA, sa nouveauté «Le bonheur» a caracolé avec 1 894 000 téléspectateurs au total pour son premier épisode. 

• À lire aussi: «Le bonheur»: l’auteur François Avard n’épargne personne

• À lire aussi: «Le bonheur» attire 1 260 000 curieux pour sa première diffusion

• À lire aussi: «Léo 3» et «Le bonheur»: Guillaume Cyr dans deux comédies le mercredi soir à TVA

Selon les premières estimations, la comédie grinçante écrite par François Avard et Daniel Gagnon, et produite par Aetios Productions, a attiré 1 259 900 curieux en direct le mercredi 5 janvier, à 21 h 30. En incluant l’écoute en différé sur sept jours, ce chiffre déjà enviable est passé à près de 1 900 000.

Tous ces gens ont ainsi pu voir la légendaire montée de lait du professeur François, campé par Michel Charette, en ouverture de la série. La rediffusion du dimanche soir suivant a par ailleurs rallié 600 000 personnes.

Trois autres émissions de TVA ont été millionnaires le 5 janvier dernier. C’est le cas du «TVA 18 h» et du «Tricheur», qui s’est par ailleurs maintenu au-dessus de cette marque symbolique durant toute la semaine après les Fêtes. Le premier épisode de la troisième saison de «Léo», présenté juste avec «Le bonheur», a obtenu un score de 1 579 000 en données confirmées.

Les autres données confirmées pour la semaine du 3 au 6 janvier incluent des succès d’audimètre comme «Alertes 2» (1 142 000), «Les Bracelets rouges» (1 125 000) et «Les moments parfaits» (895 000), selon Numéris.

Automne faste

Cet automne, TVA a obtenu des parts de marché de 39,4, plus que ses concurrents combinés, soit Radio-Canada (21,2) et Bell Média (16,9).

Dans un document transmis aux médias, la chaîne de Québecor évoque la plus forte croissance en auditoires 2+ et 25-54, disant qu’elle est, auprès de ce dernier public très recherché, 10 parts devant ICI TÉLÉ et 14 parts devant Noovo.

«Le TVA 18 h obtient 73 % plus d’auditoires 25-54 que son concurrent. Le rendez-vous des dimanches soirs [obtient] 40 parts de marché», a écrit TVA dans son bilan automnal, qui repose sur des chiffres confirmés de Numéris.

Ces données font état d’auditoires importants pour «Chanteurs masqués» (1 700 000), «Révolution» (1 400 000) et «JMP» (1 100 000), le dimanche soir.

Soulignons que les visionnements sur la plateforme TVA+, où les téléspectateurs peuvent rattraper leurs émissions favorites, ont bondi de 82 %, grâce notamment à des émissions comme «L’île de l’amour» et «Si on s’aimait».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.