/regional/estduquebec/cotenord

Les derniers préparatifs pour le Centre de services scolaire de l’Estuaire

Le Centre de services scolaire de l’Estuaire, qui représente entre autres les écoles primaires et secondaires de la Côte-Nord, finalise les derniers préparatifs pour le retour en classe lundi prochain.

• À lire aussi: Retour en classe lundi: parents heureux, enseignants inquiets

• À lire aussi: Retour en classe dès lundi: le masque en tout temps à l’école

• À lire aussi: Retour en classe: le ministre Roberge rassure sur la disponibilité des tests rapides

Autant les directions d’écoles que les enseignants auraient préféré une période de transition parce que la Manicouagan continue d’être un foyer d’éclosion avec plus de 360 cas actifs à la COVID-19 en date de vendredi. Mais les équipes-écoles et les directions préparent leur retour avec le stress des bulletins en moins selon le Centre de services scolaire de l’Estuaire.

La direction du centre prépare aussi son plan de contingence. Un plan qui détermine qui pourra remplacer les enseignants s’ils sont infectés par la COVID-19. En dernier recours, le ministère de l’Éducation permettra même à des parents volontaires d’enseigner. Une décision décriée par le syndicat des enseignants de la Haute-Côte-Nord.

Le président, Rémi Thériault, se demande qui va les encadrer quand ce sera le moment. Le syndicat déplore aussi que les enseignants retournent en classe avec plus de questions que de réponses et qu'ils doivent se fier à la bonne foi des parents. Rémi Thériault craint des éclosions dans les salles de classe à court terme. Le Centre de services scolaire compte environ 500 enseignants répartis entre Sacré-Cœur et Baie-Trinité.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.