/news/politics

Retour en classe: le ministre Roberge rassure sur la disponibilité des tests rapides

Photo d'archives, Agence QMI

Les parents qui souhaitent avoir des tests rapides pour leurs enfants pourraient se les procurer en pharmacie d’ici une semaine, a promis le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Des vaccins anti-COVID fabriqués dans une usine de Boucherville?

Le retour en classe est prévu pour lundi, en pleine cinquième vague dominée par la variant Omicron.

«Tout le monde va avoir accès aux tests rapides, parce qu’on va en recevoir des millions. Et c’est plus facile de se les procurer en pharmacie», a indiqué le ministre Roberge au micro de QUB radio, vendredi matin.

Relancé par l’animateur Philippe-Vincent Foisy, le ministre de l’Éducation a voulu rassurer sur la disponibilité des tests rapides.

«Pour les parents qui veulent les tests rapides, ils vont en avoir en pharmacie», s’est engagé M. Roberge, précisant que cinq millions de tests seront distribués dans les prochaines semaines.

Le ministre a rappelé que Québec avait pris auparavant la décision d’offrir les tests rapides en priorité dans les écoles primaires à remettre à chaque élève.  

Écoutez l’entrevue de Benoit Dutrizac avec Nancy Delagrave, coordonnatrice scientifique du collectif COVID-STOP sur QUB radio: 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.