/news/coronavirus

Réouverture des bars: «faut pas attendre encore 2-3 mois»

Les propriétaires de bars surfent entre découragement et impatience devant l’absence d’indications de Québec au sujet d’une possible date de réouverture. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les développements sur la COVID-19

«Depuis quelques semaines, on reçoit des lettres de gens qui sont vraiment désespérés», soutient Renaud Poulin, PDG de la corporation des propriétaires de bars du Québec, en entrevue à LCN. 

Ce dernier est d’ailleurs d’avis que «cette troisième fermeture est beaucoup plus difficile financièrement que les deux premières». 

«Ils sont rendus, financièrement, ils n’ont plus d’argent. Ils ont hypothéqué leur maison, leur bâtisse commerciale. On ne sait pas ce qui va se produire dans les prochains mois», déplore M. Poulin.

Le PDG rappelle que les frais fixes des établissements ne sont pas tous couverts par les aides financières offertes par Québec et Ottawa. 

«On n’a aucun revenu et on a des pertes toutes les semaines parce que les frais fixes ne sont pas couverts à 100%», dénonce-t-il. 

Renaud Poulin espère que le gouvernement annoncera une réouverture dans les prochaines semaines afin de sauver plusieurs bars de la fermeture. 

«Le printemps s’en vient, les terrasses, ça va nous aider, mais on espère de quoi d’ici quelques semaines. Il ne faut pas attendre encore 2-3 mois», avertit-il. 

Écoutez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.