/news/society

Hommage à Amir Benayad: «on a pris sa vie», dénonce son frère

Malgré le froid, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées pour dénoncer la violence contre les jeunes et pour soutenir la famille d’Amir Benayad, cet adolescent de 17 ans abattu en pleine rue jeudi.

• À lire aussi: Rassemblement en hommage à Amir Benayad dimanche

• À lire aussi: L’ado abattu en pleine rue aurait été ciblé par erreur

• À lire aussi: Un ado de 17 ans abattu en pleine rue à Montréal

Des membres de sa famille, dont son père, ont reçu plusieurs messages d'appui tout au long de l'événement.

La majorité des gens sur place ont réclamé des actions concrètes du gouvernement pour réduire cette violence qui a fait quatre victimes chez les adolescents depuis un an.

Le petit frère d’Amir Benayad a pris la parole pour livrer un témoignage poignant.

«C’était un bon gars, on a pris sa vie, c’est injuste. Il n’était même pas impliqué, il ne faisait rien. On attendait l’été, on était censé faire des sorties, on allait au coiffeur aujourd’hui. C’était un gars bien», a-t-il raconté émotivement.

En plus de celui-ci, Mustapha Ouadhi, le père du jeune Hani qui a été tué par balle en décembre, et Sam Bouchoul, le beau-frère de Meriem Boundaoui également décédée par balle, ont pris la parole lors de ce rassemblement.

L’événement s’est tenu à l’intersection des rues Roy et Rivard, dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, à l’endroit où l’adolescent de 17 ans a été atteint par balle. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.